...

Bulletin n° : B045 - Question et réponse écrite n° : 0667 - Législature : 54


Auteur David Geerts, SP.A
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Les projets de gares à Mons et à Malines.
Date de dépôt05/08/2015
Langue N
Publication question     B045
Date publication 05/10/2015, 20142015
Statut questionRéponses reçues
Date de délai02/10/2015

 
Question

Vous avez déclaré à plusieurs reprises à la Chambre que vous ne souhaitiez plus voir aboutir des projets de gares "pharaoniques". À cet égard, vous avez émis de vives critiques quant aux projets qui ont été lancés à Mons et à Malines. Vous n'avez cependant pas donné davantage de détails à ce sujet. 1. Allez-vous demander que des modifications soient apportées à ces deux projets? 2. Quels aspects de ces projets considérez-vous comme "pharaoniques"? 3. Sur quels plans souhaitez-vous adapter ces projets? a) Ces modifications peuvent-elles encore être concrétisées? b) Auront-elles une incidence sur le délai de réalisation des travaux? 4. Quelle sera l'incidence budgétaire respective de ces modifications sur les projets lancés à Mons et à Malines?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

En ce qui concerne la gare de Mons, les marchés qui doivent encore être attribués font l'objet d'un examen très détaillé dans le but de réduire leurs coûts tout en maintenant les fonctionnalités exigées à juste titre par la clientèle. Ces économies devraient permettre de réduire de 10 % le coût des finitions des quais et des accès. A ce jour, Infrabel n'est pas au courant de modifications. Au cas où elles seraient proposées, Infrabel évaluera l'impact sur ses travaux. En ce qui concerne la gare de Malines, les éléments de construction qui sont à charge de la SNCB ont fait l'objet d'un screening visant à dégager des mesures d'économies. Les différentes mesures permettent de réduire le coût de la gare d'environ 10 %. La réduction du coût porte essentiellement sur une économie au niveau de la gare et de l'équipement des quais, sur une diminution des équipements pour les services de la SNCB, sur une plus grande concentration de la capacité pour les vélos dans un seul parking vélos central, et sur des économies au niveau de l'équipement de quai du bypass ferroviaire. Infrabel examinera ensuite dans quelle mesure ces adaptations ont un impact sur ses travaux.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPOLITIQUE DES TRANSPORTS | INDUSTRIE DU BATIMENT | TRANSPORT FERROVIAIRE | GARE FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB