...

Bulletin n° : B047 - Question et réponse écrite n° : 0312 - Législature : 54


Auteur Benoit Hellings, Ecolo-Groen
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre Les déclarations homophobes du cardinal secrétaire d'État.
Date de dépôt08/09/2015
Langue F
Publication question     B047
Date publication 19/10/2015, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai09/10/2015

 
Question

Lors de l'annonce des résultats du référendum irlandais relatif au mariage entre personnes de même sexe, le cardinal Parolin, secrétaire d'État du Vatican a déclaré que cette évolution législative était une "défaite pour l'humanité". Cette déclaration est le fait d'un personnage clé de l'église catholique, car ce cardinal est chargé des affaires politiques et diplomatiques du Saint-Siège. Il est souvent considéré comme "premier ministre" de l'État de la cité du Vatican: il représente le pape dans les rapports avec les autres États. Au-delà de l'effroyable insulte faite aux LGBT du monde entier, ces propos sont de facto une remise en cause des politiques menées dans un certain nombre de pays qui ont permis aux homosexuels de bénéficier des mêmes droits que les hétérosexuels. Notre pays a, en la matière, joué un rôle de pionnier dont nous pouvons être fiers. Des propos comme ceux-là sont de nature à légitimer les pires discriminations, voire les atrocités commises à l'encontre des LGBT dans de nombreux pays où leurs droits sont bafoués ou inexistants. Ils sont inacceptables. 1. Pouvez-vous préciser si le nonce apostolique a fait depuis l'objet d'une convocation suite aux propos tenus par le chef du gouvernement de l'État du Vatican? 2. Dans les nombreux contacts formels et informels à l'occasion du remplacement de l'actuel archevêque de Malines-Bruxelles, cette question a-t-elle été abordée avec vos homologues ou diplomates du Vatican? Si oui, quel est le point de vue défendu par la Belgique?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

La position de la Belgique en matière de discrimination sur base de l'orientation sexuelle ou l'identité de genre est claire. Nous jouons un rôle de pionnier en matière de droits LGBTI. En outre, c'est une des priorités du pilier " droits de l'Homme " de notre politique étrangère et un point que nous abordons dans nos contacts diplomatiques de la manière qui nous paraît la plus utile pour la cause. Chaque fois qu'une initiative est entreprise qui représente un pas en arrière pour les droits des personnes appartenant à la communauté LGBTI dans un pays tiers, la Belgique n'a pas manqué de faire connaître sa désapprobation de la façon la plus appropriée. En Irlande, les derniers développements en la matière sont positifs et nous nous en réjouissons. Les propos du Cardinal Parolin n'y changent rien.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocMINORITE SEXUELLE | POLITIQUE EXTERIEURE | VATICAN | DISCRIMINATION FONDEE SUR L'ORIENTATION SEXUELLE