...

Bulletin n° : B050 - Question et réponse écrite n° : 0798 - Législature : 54


Auteur Veli Yüksel, CD&V
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Accidents de personnes sur les voies ferroviaires.
Date de dépôt05/10/2015
Langue N
Publication question     B050
Date publication 16/11/2015, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai09/11/2015

 
Question

La sécurité est une priorité absolue que ce soit pour Infrabel ou la SNCB, mais cela n'a pas empêché plusieurs personnes de perdre la vie sur notre réseau ferroviaire ces dernières années. La majorité de ces victimes étaient des désespérés, mais chaque année, de nombreuses personnes décèdent aussi à la suite d'accidents sur les voies. Les chiffres l'attestent. Nombre d'actes de désespoir: - 2014: 97 personnes et 103 tentatives; - 2013: 94 personnes et 68 tentatives; - 2012: 102 personnes et 98 tentatives; - 2011: 101 suicides et 73 tentatives. Nombre de morts à la suite d'un accident (personnes déambulant sur les voies): - 2014: 9 personnes ; - 2013: 9 personnes; - 2012: 3 personnes; - 2011: 4 personnes. En dépit des nombreuses mesures prises par Infrabel et la SNCB, le problème subsiste. 1. À ce jour, combien de suicides sont-ils à déplorer en 2015? 2. Au cours de la même période, combien de tentatives de suicide ont-elles été recensées? 3. Combien de personnes déambulant sur les voies sont-elles décédées au cours de la période précitée et combien d'entre elles ont-elles perdu la vie en franchissant des passages à niveau ? 4. La SNCB juge-t-elle nécessaire de prendre des mesures additionnelles? Dans l'affirmative lesquelles et à quelle échéance sont-elles prévues ? 5. Infrabel juge-t-elle nécessaire de prendre des mesures additionnelles? Dans l'affirmative lesquelles et à quelle échéance sont-elles prévues ?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1. Du 1er janvier 2015 au 1er octobre 2015, on peut noter 67 suicides. 2. Du 1er janvier 2015 au 1er octobre 2015, on peut noter 125 tentatives de suicide. 3. Du 1er janvier 2015 au 1er octobre 2015, on recense 1 mort "trespassing" en pleine voie. Aux passages à niveaux, on note 3 morts suite à du trespassing. 4 et 5. Pour chaque hotspot défini, Infrabel a effectué une visite de terrain et a prévu d'implémenter différentes mesures à la fois infrastructurelle (où la situation sur le terrain le permet) et de sensibilisation: - la pose de clôtures rigides afin de restreindre l'accès à la voie ferrée, d'une part à hauteur des parkings en gare pour canaliser les voyageurs vers le tunnel sous voie ou la passerelle et d'autre part en pleine voie afin de limiter l'accès et les traversées des voies. La pose s'étalera sur plusieurs années. La pose de clôtures est accompagnée d'une surveillance accrue des services de sécurité de la SNCB (Securail) afin d'empêcher de telles dégradations. - l'installation d'anti-trespass panels à hauteur des passages à niveaux adjacents à la gare. Le projet pilote a permis une diminution totale de 98 % du nombre de cas d'intrusions illicites aux passages à niveaux. La pose d'anti-trespass panels s'étalera sur plusieurs années. - il est prévu d'installer des panneaux "Défense absolue de traverser les voies" sur le rebord inférieur des quais des gares/ PANG . L'installation de ces panneaux s'étalera sur plusieurs années. - différentes campagnes de sensibilisation ont été réalisées par Infrabel et la SNCB notamment via des spots télévisés, la distribution de flyers et la mise à disposition du matériel pédagogique dans les écoles situées à proximité des hotspots afin de sensibiliser les élèves.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocACCIDENT DE TRANSPORT | POLITIQUE DES TRANSPORTS | SUICIDE | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB