...

Bulletin n° : B055 - Question et réponse écrite n° : 0874 - Législature : 54


Auteur Emmanuel Burton, MR
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre SNCB. - L'accessibilité du site Internet.
Date de dépôt13/11/2015
Langue F
Publication question     B055
Date publication 21/12/2015, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai18/12/2015

 
Question

Outil indispensable pour tout navetteur, qu'il soit occasionnel ou habitué, le site Internet de la SNCB propose une gamme de services aussi variés qu'utiles. Horaires et achat de billets en ligne, informations en tout genre et en temps réel, tout y est renseigné. Rapide, efficace et multifonctionnel, il est très complet. Une étude du label AnySurfer (organisation de prestation de services qui veut rendre le monde numérique plus accessible aux personnes handicapées et une utilisation plus agréable pour tous) démontre pourtant que seulement 15% des sites Internet belges sont conçus pour que les personnes atteintes d'un handicap ou de vieillesse puissent les utiliser sans problème. Le site de la SNCB n'ayant pas reçu le label, il n'est dès lors pas considéré comme "accessible" selon AnySurfer. Ce constat a été réalisé auprès de 209 sites web. Il est à noter que très peu de sites des services publics ont obtenu ce fameux label. Pour détenir ce label, AnySurfer prévoit une démarche en deux étapes. Tout d'abord une demande d'audit puis des contrôles sur le site en question afin d'établir un rapport des problèmes présents. Une fois les avaries réglées et prouvées, le label pourra donc être validé. 1. Quelle est la réaction de la SNCB par rapport à ce constat établi par AnySurfer? 2. La SNCB envisage-t-elle un jour de déposer une demande d'audit auprès d'AnySurfer? 3. La SNCB reconnait-elle l'étude réalisée par AnySurfer? Quelle est sa position vis-à-vis de cette étude et de ces résultats? 4. On le sait, la SNCB veille de près au bien-être et à la garantie du respect des services proposés aux personnes handicapées. Dans cet ordre d'idées, la SNCB envisage-t-elle des mesures supplémentaires et/ou des améliorations/avancées à proposer afin de répondre encore mieux aux demandes des personnes handicapées dans le domaine informatique?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1. Depuis 2009 déjà, la SNCB fournit des efforts permanents afin de rendre son site plus accessible. Cela se déroule en concertation étroite et par des audits réalisés avec Anysurfer. La nature commerciale et la multitude de fonctionnalités du site internet de la SNCB empêchaient Anysurfer de procéder à une validation complète. Le site répond néanmoins à 98 % aux exigences d'Anysurfer. 2. Un audit a déjà été réalisé à plusieurs reprises par Anysurfer dans le passé. Aucun nouvel audit n'est prévu. À chaque nouveau développement du site, les recommandations formulées par Anysurfer sont prises en compte. 3. Les directives d'Anysurfer ne sont pas applicables à 100 % à un site internet complexe présentant de nombreuses fonctionnalités tel que celui de la SNCB. Cette vision est d'ailleurs confirmée tacitement par Anysurfer. La SNCB a toutefois parcouru un chemin très important pour satisfaire aux exigences à ± 98 %. De plus, Anysurfer est un concept 100 % belge, ce qui ne facilite pas la tâche aux fournisseurs IT étrangers. 4. La SNCB continue, pour tous les nouveaux développements, à tenir compte des directives d'Anysurfer et s'efforce de les respecter. La SNCB veille aussi, par exemple, à ce que l'application puisse être utilisée par les personnes aveugles et malvoyantes.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocINFORMATION | POLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT FERROVIAIRE | FACILITES POUR HANDICAPES | SITE INTERNET
Mots-clés libresSNCB