...

Bulletin n° : B057 - Question et réponse écrite n° : 0895 - Législature : 54


Auteur Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Thalys. - L'installation de portiques de sécurité.
Date de dépôt01/12/2015
Langue F
Publication question     B057
Date publication 11/01/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai05/01/2016

 
Question

Mme Royal, ministre française en charge de l'Écologie, a annoncé que des portiques de sécurité seraient bientôt mis en place pour les passagers empruntant le Thalys en France. Dans ses déclarations, elle a signalé que Bruxelles serait également concerné par ces nouveaux dispositifs. 1. Pouvez-vous confirmer que des portiques seront bel et bien installés dans les gares bruxelloises pour les passagers empruntant le Thalys? Où en est la concertation avec l'ensemble des pays empruntés par le Thalys? 2. Qu'en est-il de la mise en place de ce dispositif dans l'ensemble des gares du pays concernées par le passage du Thalys? Des aménagements sont-ils également prévus? 3. Quel est le coût de ces installations et qui en supportera le financement? 4. Plus pratiquement, j'aimerais savoir quelle est votre analyse par rapport à la mise en place de ces portiques sur le terrain. J'imagine que ces aménagements ne manqueront pas de susciter une série de problèmes liés à la coexistence du réseau interne classique et le nouveau dispositif de sécurité prévus pour les usagers du Thalys. Certains quais devront-ils être neutralisés uniquement pour le Thalys? Comment va être réorienté le trafic intérieur utilisant les quais du Thalys actuellement vers les autres quais? Cette situation aura-t-elle un impact sur le trafic intérieur? 5. Il semble qu'une réflexion soit également en cours afin d'enregistrer les passagers du Thalys. Le dispositif Thalys se distingue actuellement par une grande souplesse et une relative flexibilité. Ne craignez-vous pas que la mise en place du Passenger name records ait un impact négatif sur la fréquentation de ces trains? Pourriez-vous communiquer votre analyse de cette problématique et les mesures que vous avez mises en place afin que ce système soit potentiellement mis sur pied?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1 et 2. Lorsque Bruxelles est passée en état d'alerte de niveau 3, la police des chemins de fer et la SNCB ont, dans l'urgence et entre autres dispositifs de sécurité,mis en place un dispositif de contrôle aléatoire des voyageurs empruntant le Thalys dans les gares de Bruxelles-Midi, Liège-Guillemins et Anvers-Central. Ce dispositif consiste à canaliser les voyageurs en vue de contrôler leurs titres de transport et identités, et de fouiller leurs bagages. Il est effectué, en fonction des compétences légales de chacun, par du personnel de Thalys, de la police des chemins de fer et de Securail. Une concertation entre les différents partenaires est établie, que ce soit au niveau national, notamment avec mon collègue de l'Intérieur, la SNCB et les services de police, qu'entre États impliqués par le trafic international. Le Thalys a été le point de mire suite à l'attentat déjoué mais la Belgique accueille également des trains ICE, TGV et Benelux. Prévoir un dispositif uniquement pour le Thalys n'aurait pas beaucoup de sens en termes d'efficacité. De même, il est important de ne pas uniquement se focaliser sur le trafic international, au détriment du trafic national. 3 et 4. Si les mesures prises suite aux attentats étaient destinées à parer une situation urgente, il est essentiel de bien analyser les différents aspects liés aux futures mesures structurelles qui seront prises. La meilleure solution dans l'immédiat semble d'étudier la faisabilité de mettre en place des dispositifs de contrôle (portiques et x-rays) dont la permanence dépendrait de la menace encourue. Les risques liés au trafic international, au trafic national dans les grandes et plus petites gares, ne me semblent en effet pas nécessiter la mise en place du même dispositif. Enfin, un important volet est lié aux aménagements des infrastructures qui seront nécessaires. Il faut en effet tenir compte de l'organisation du trafic mais également de l'architecture des gares. Réserver des voies au trafic international ou limiter les accès d'une gare n'est pas du tout évident. Le gouvernement a réservé une enveloppe pour la lutte contre le terrorisme. Les efforts à consentir en termes de moyens techniques, d'infrastructure, et de personnel de sécurité devront être financés avec une partie de cette enveloppe. 5. Les analyses et discussions en cours de finalisation tiennent également compte du PNR (Passenger Name Record), puisque la mise en place de celui-ci implique une vérification des identités des voyageurs. Il est clair que les désagréments pour les voyageurs devront être limités au maximum.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPOLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT A GRANDE VITESSE | TRANSPORT FERROVIAIRE | SECURITE ET GARDIENNAGE
Mots-clés libresSNCB