...

Bulletin n° : B060 - Question et réponse écrite n° : 0388 - Législature : 54


Auteur Peter De Roover, N-VA
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre La remise du Grand Cordon de l'Ordre de Léopold au président turc Erdogan. (QO 6681)
Date de dépôt29/12/2015
Langue N
Publication question     B060
Date publication 01/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai29/01/2016

 
Question

Lors de sa visite officielle dans notre pays, du 4 au 6 octobre 2015, le président turc Recep Tayyip Erdogan a reçu des mains du Roi le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold. Bien que l'on puisse considérer qu'il s'agit là d'un geste purement protocolaire qui n'impliquait aucune prise de position quant aux éventuels mérites du président turc, nous devons tout de même éviter que cet évenement ne soit récupéré de manière abusive, par exemple dans le cadre des campagnes électorales turques. Il va sans dire que la remise du Grand Cordon ne constitue en aucun cas une forme de soutien de la Belgique envers la politique du président turc ou son parti. Pour renforcer ce signal et parce qu'il n'existe dans les agissements de M. Erdogan qu'une frontière très vague entre sa fonction présidentielle et celle d'activiste de son parti, aucun député N-VA n'était présent lors des rencontres qui ont ponctué sa visite. Néanmoins, certaines questions subsistent quant à la décision de lui remettre cette décoration. 1. D'autres chefs d'État n'ont-ils pas reçu de décoration comme le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold lors de leur visite d'État en Belgique? 2. Quand le gouvernement belge a-t-il décidé d'inviter le président turc à venir en Belgique? 3. Quand et pourquoi le statut de "visite d'État" a-t-il été octroyé à cette visite plutôt que celui de "visite de travail"?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

À l'occasion de l'ouverture du festival Europalia Turquie 2015, le président turc Erdogan a été invité le 27 février 2015 par Sa Majesté le Roi pour une visite d'État. Cette visite d'État a eu lieu du dimanche 4 octobre au mardi 6 octobre 2015. Dans le cadre de cette visite d'État, un échange de distinctions honorifiques a eu lieu au plus haut niveau. Cela fait partie des courtoisies lors de visites d'État. Cela signifie que le président turc devait recevoir le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold en application des usages diplomatiques et protocolaires. Dans cette perspective, je tiens à vous informer qu'aucun avis n'était requis de la Commission Consultative étant donné que cela ne fait pas partie de ses compétences et que la procédure prévue à l'article 6, § 3, de la loi sur l'octroi des distinctions honorifiques dans les Ordres Nationaux n'est pas d'application. Au cours des 20 dernières années, le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold a été octroyé, dans le cadre de visites d'État entrantes et sortantes: - en 2014 aux présidents chinois et français (Hollande), - en 2011 au président allemand (Wulff), - en 2009 au président roumain, - en 2008 au président hongrois (Solyom), - en 2007 au président letton, - en 2006 aux présidents du Kazakhstan et de Lithuanie, - en 2004 à la présidente finlandaise et à Sa Majesté le Roi du Maroc, - en 2003 aux présidents français (Chirac) et bulgare, - en 2002 aux présidents hongrois (Madl) et italiens (Ciampi), - en 2001 au président grec et Son Altesse Royale la Princesse Victoria de Suède, - en 1999 au président du Portugal, - en 1998 au président italien (Scalfaro) et au président allemand (Herzog).

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocPOLITIQUE EXTERIEURE | DISTINCTION HONORIFIQUE | VISITE OFFICIELLE | PRESIDENT | TURQUIE | CHEF D'ETAT