...

Bulletin n° : B060 - Question et réponse écrite n° : 0949 - Législature : 54


Auteur Egbert Lachaert, Open Vld
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Le plan de mobilité - Gare de Gentbrugge.
Date de dépôt17/12/2015
Langue N
Publication question     B060
Date publication 01/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai25/01/2016

 
Question

L'introduction du nouveau plan de transport de la SNCB en décembre 2014 a réduit l'offre de trains pour les navetteurs au départ de la gare de Gentbrugge. La fréquence est passée de deux à un train par heure. De plus, désormais, un train seulement assure la liaison vers la capitale. Pour s'y rendre, les riverains doivent dès lors rejoindre une autre gare en voiture, ce qui pèche contre la logique de la mobilité durable. Les comptages effectués en octobre par la SNCB démontrent néanmoins que la gare de Gentbrugge a gagné en importance et que le nombre de voyageurs la fréquentant a quasiment triplé au cours de la dernière décennie. Les habitants de Gentbrugge mènent depuis un an une action en vue d'obtenir l'arrêt de trains supplémentaires dans la gare de la ville. 1. Au vu des protestations persistantes contre la suppression de trains de navetteurs aux heures de pointe en direction de Bruxelles, peut-on encore espérer de nouveaux ajustements de l'offre de trains à Gentbrugge? 2. Quand la situation sera-t-elle évaluée? 3. Peut-on encore espérer des ajustements de l'offre de trains dans les gares de la périphérie gantoise, comme celles de Gentbrugge ou de Drongen?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1, 2 et 3. Le nombre de voyageurs à Gentbrugge, ainsi que celui dans les autres gares de l'agglomération gantoise (et sur l'ensemble du pays), ont connu ces dernières années une augmentation similaire. Si nous examinons de manière plus spécifique la croissance en dix ans, de 2004 à 2014, nous obtenons les chiffres suivants de voyageurs à l'embarquement: Les chiffres ci-dessus témoignent d'une croissance relative mais n'ont certainement pas triplé. À Gentbrugge, l'offre vers Bruxelles est inchangée. Avant la modification des horaires de décembre 2014, un train P circulait à destination de Bruxelles au cours de la pointe matinale, et un autre le soir en sens opposé. Cette offre existe toujours. En outre, ce train amène aujourd'hui les voyageurs de Gentbrugge à Bruxelles en 38 minutes, alors que ce trajet prenait auparavant 41 minutes. L'offre est évaluée en permanence, et améliorée là où il est possible et opportun de le faire. Une étude est actuellement en cours pour le réseau suburbain de la couronne de Gand. Les conclusions de cette étude seront reprises lors de l'élaboration d'un nouveau plan de transport en décembre 2017.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPROVINCE DE FLANDRE ORIENTALE | POLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB | HORAIRE DES TRANSPORTS