...

Bulletin n° : B061 - Question et réponse écrite n° : 0631 - Législature : 54


Auteur Vincent Scourneau, MR
Département Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
Sous-département Affaires sociales et Santé publique
Titre Coûts de sécurité. - Niveau 4 de la menace.
Date de dépôt06/01/2016
Langue F
Publication question     B061
Date publication 08/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai05/02/2016

 
Question

Les attaques terroristes qui ont eu lieu à Paris ont amené différents gouvernements à prendre des mesures afin d'augmenter la sécurité de leurs citoyens et d'empêcher une attaque de ce genre sur leurs territoires. En Belgique, le gouvernement dont vous faites partie, a notamment déployé nos militaires dans les rues de la capitale, sur base des rapports alarmants de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) craignant un attentat imminent. Ces militaires se sont notamment postés devant les bâtiments sensibles comme les ambassades, les bâtiments fédéraux, etc. Cette réaction rapide s'est montrée efficace et le niveau de la menace sur Bruxelles a diminué, même si la vigilance reste de mise. Outre le coût du déploiement de nos militaires pour des missions de patrouille ou la surveillance, d'autres mesures ont été mise en place dans certains bâtiments fédéraux, comme cela a notamment été le cas à la Chambre des représentants. Je fais notamment référence au recours à des services de gardiennage, l'achat d'équipements divers, des heures supplémentaires pour les services de sécurité, etc. La surveillance de ces bâtiments représente évidemment un cout additionnel pour l'institution en question. 1. En addition à la mobilisation des militaires, est-ce que vos services ont pris des mesures de sécurité supplémentaires lors de cette période? Si oui, lesquelles? 2. En cas de réponse positive, pouvez-vous préciser quels coûts ont été engendrés par ces mesures supplémentaires?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

En ce qui concerne le SPF Sécurité Sociale: 1. Oui, - La DG Inspection Sociale a diffusé une note d'instruction (SIRS-SIOD) à l'attention des inspecteurs et contrôleurs sociaux (modalités opérationnelles lors de contrôles). - Le Service d'encadrement PO a diffusé des instructions à l'attention du personnel (modalités en ce qui concerne le télétravail et les absences). - La gestion de l'immeuble (siège central - Finance Tower à Bruxelles) a pris des mesures opérationnelles pour mieux sécuriser l'immeuble (fermeture de certains accès et réorganisation des équipes de gardiennage). 2. Aucun coût supplémentaire. En ce qui concerne le SPF Santé Publique: 1. Oui, des instructions à l'attention des membres du personnel ont été diffusées (modalités en ce qui concerne le télétravail, les absences et l'accès aux bâtiments). 2. Aucun coût supplémentaire.

 
Desc. Eurovoc principalSECURITE PUBLIQUE
Descripteurs EurovocADMINISTRATION CENTRALE | SECURITE PUBLIQUE | TERRORISME | BATIMENT PUBLIC | SECURITE ET GARDIENNAGE
Mots-clés libresCOUTS