...

Bulletin n° : B063 - Question et réponse écrite n° : 0648 - Législature : 54


Auteur Emmanuel Burton, MR
Département Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
Sous-département Affaires sociales et Santé publique
Titre Les diffuseurs d'huiles essentielles dans les hôpitaux.
Date de dépôt14/01/2016
Langue F
Publication question     B063
Date publication 23/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai19/02/2016

 
Question

La clinique d'Ottignies, en Brabant wallon, a lancé un projet novateur en matière de traitement de l'environnement des malades, des visiteurs et du personnel hospitalier. En effet, la clinique Saint-Pierre diffuse des huiles essentielles dans les couloirs de quatre services. Le principe est simple et d'après une enquête réalisée en interne, les résultats sont formidables et les avis dithyrambiques: cinq à six appareils dans le couloir d'une unité qui diffusent des huiles essentielles 100 % naturelles et inoffensives, par petites salves dont il est possible de régler le rythme. Ces parfums naturels apporteraient une détente physique et psychologique et rendraient l'hôpital plus agréable et accueillant. 1. Que pensez-vous de cette expérience et plus globalement de la place de l'aromathérapie en milieu hospitalier? 2. Quelle est votre position quant à une éventuelle utilisation généralisée de ces appareils dans les milieux hospitaliers? 3. Le bilan à Ottignies est excellent, cela va-t-il ouvrir d'autres portes? 4. D'autres hôpitaux ont-ils, eux aussi, tenté l'expérience? Des hôpitaux projettent-ils de tenter l'expérience?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

Le milieu hospitalier est bien souvent source de stress: pour le patient qui souffre ou est inquiet pour sa santé, mais également pour le personnel qui fait régulièrement face à des situations d'urgence ou de grande souffrance. De plus en plus, les responsables hospitaliers tentent d'améliorer le cadre ambiant pour apaiser un peu les tensions. Ceci se traduit dans le choix des couleurs, l'agencement des espaces, l'éclairage, l'acoustique, l'aménagement d'espaces pour les enfants, etc. Dans l'exemple que vous citez, la diffusion d'huiles essentielles participe à cette même volonté. Il n'est cependant pas du ressort de la ministre de la Santé publique d'intervenir dans les choix qui sont faits par les hôpitaux pour améliorer l'ambiance au sein de leur établissement. La démarche de qualité, soutenue tant par le niveau fédéral que par les entités fédérées comporte bien évidemment un volet satisfaction du patient. Mais cette dimension ne peut être réduite à l'usage de l'aune ou l'autre forme d'aménagement des lieux. Il s'agit d'une dimension complexe qui inclut la qualité des soins, la qualité de l'environnement, la qualité de la relation humaine, les délais d'attente, les repas et encore bien d'autres choses.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DE LA SANTE
Descripteurs EurovocETABLISSEMENT HOSPITALIER | POLITIQUE DE LA SANTE | HUILE ESSENTIELLE