...

Question et réponse écrite n° : 0296 - Législature : 54


Auteur Leen Dierick, CD&V
Département Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, et de l'Intégration sociale
Sous-département Classes moyennes, Indépendants, PME, Agriculture et Intégration sociale
Titre Le vaccin contre la fièvre catarrhale.
Date de dépôt26/01/2016
Langue N
Statut questionRéponses reçues
Date de délai26/02/2016

 
Question

Des informations alarmantes faisant état de l'indisponibilité du vaccin contre la fièvre catarrhale ont été diffusées dans la presse à la mi-décembre 2015, faisant craindre une mortalité importante dans les élevages d'ovins de notre pays. Un tiers des moutons risqueraient de mourir avant l'été 2016 en l'absence d'une intervention rapide des pouvoirs publics. La maladie se propage par l'intermédiaire d'un moucheron. Selon des prévisions, la fièvre catarrhale pourrait atteindre notre pays au printemps prochain en raison de l'hiver clément que nous connaissons. Étant donné que la saison de l'agnelage commence à la mi-février, il est important que les vaccinations puissent commencer à la mi-janvier pour protéger à la fois les animaux adultes et les agneaux. Je me réfère à cet égard à ma question n° 219 du 23 novembre 2015 (Questions et Réponses, Chambre, 2015-2016, n° 56, p. 243). Une étude coût-bénéfice devait être réalisée dans les trois à quatre mois avant de décider d'une vaccination obligatoire ou facultative. Selon la presse, les pouvoirs publics belges auraient lancé un appel d'offres européen le 1er décembre 2015 en vue de pouvoir disposer de vaccins dans les meilleurs délais. Les quatre fournisseurs potentiels disposent maintenant d'une période de cinquante jours pour réagir. Un fournisseur devrait donc être choisi avant la fin du mois de janvier 2016, la livraison étant prévue trois à six mois plus tard. La fièvre catarrhale ne se propage que lorsque la température atteint environ 15 degrés. 1. Où en est l'adjudication de ce marché? 2. Combien de vaccins ont été commandés? 3. Comment seront-ils répartis? 4. Quelles mesures seront prises pour éviter l'indisponibilité de vaccins à l'avenir?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

Un cahier des charges a été rédigé à cette fin pour le lancement d'un appel d'offres et a été présenté à l'Inspecteur des Finances qui a rendu son avis le 23 novembre. Suite à cet avis, l'appel d'offre a été adapté et lancé le mardi 1er décembre 2015. Deux firmes ont répondu. Après analyse des offres et avis favorable de l'inspecteur des finances, la commande a été passée la semaine du 15 février. 2.000.000 de doses ont été commandées pour les bovins et 100.000 pour les petits ruminants. Une option pour des doses supplémentaires est également prise. Les détails des modalités pratiques de distribution et de vaccination doivent encore être définis en concertation avec les secteurs, mais les vaccins seront conservés chez des distributeurs et livrés aux vétérinaires. Sans passer par cette procédure, la disponibilité de vaccins en Belgique aurait été beaucoup trop aléatoire. Il apparaît même maintenant, de manière informelle, que nous n'aurions pas disposé de vaccins dans les délais souhaités. Il semble néanmoins que les firmes productrices de vaccins vont relancer à terme leurs productions puisque la maladie fait son retour. En fonction des informations à ce sujet et de la situation épidémiologique, nous continuerons à prendre les dispositions ad hoc.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE AGRICOLE
Descripteurs EurovocELEVAGE | MALADIE ANIMALE | OVIN | POLITIQUE AGRICOLE | VACCIN | VACCINATION