...

Question et réponse écrite n° : 0555 - Législature : 54


Auteur Renate Hufkens, N-VA
Département Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique
Sous-département Défense et Fonction publique
Titre Les problèmes psychologiques de militaires de retour d'une mission à l'étranger.
Date de dépôt25/01/2016
Langue N
Statut questionRéponses reçues
Date de délai26/02/2016

 
Question

Les militaires de retour d'une mission à l'étranger peuvent être victimes d'un choc post-traumatique en raison des circonstances dans lesquelles ils ont effectué leur mission, de leur participation à des fusillades ou d'autres motifs. Ils souffrent souvent de crises d'angoisse, d'insomnies ou, dans le pire des cas, d'une dépression nerveuse. Les militaires concernés peuvent se rendre chez un psychologue ou un thérapeute de la Défense ou en consultation privée. Il est dans ces conditions difficile d'établir le nombre de militaires belges qui requièrent un accompagnement psychologique lors de leur retour d'une mission à l'étranger. On estime leur nombre à environ 3%. 1. Au cours de la période 2010-2015, combien de militaires belges ont-ils consulté un psychologue/psychiatre de la Défense? 2. Durant la période concernée, combien de militaires belges ont-ils consulté un psychologue/psychiatre de la Défense à leur retour d'une mission à l'étranger ? 3. Lors des missions à l'étranger, quel est l'encadrement psychologique organisé sur place? Combien de psychologues, psychiatres/thérapeutes sont-ils éventuellement déployés dans ce cadre ? Sont-ils présents en permanence ? 4. Pouvez-vous indiquer, pour la période concernée, le nombre de militaires rapatriés prématurément en Belgique en raison de problèmes psychologiques ? 5. Toujours pour cette même période, pouvez-vous préciser le nombre de militaires mutés dans une autre unité de la Défense à la suite de problèmes psychologiques ?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1. Dans le tableau en annexe vous trouverez le nombre de bénéficiaires (militaires et civils) qui ont fait appel au Centre de Santé Mentale de l'Hôpital militaire et le nombre de consultations. 2. Notre système informatique ne nous permet pas de déterminer le nombre de militaires qui ont consulté un psychologue/psychiatre au retour d'une mission à l'étranger. 3. Des CMO's (Conseiller en Opérationnalité Mentale) et des membres du Service d'assistance religieuse et morale accompagnent les missions à l'étranger. En fonction de la mission, il s'agit d'une présence permanente ou non. 4. Dans le tableau en annexe vous trouverez le nombre de militaires qui ont été renvoyés anticipativement des missions à l'étranger ou exercices pour des raisons psychologiques ou psychiatriques. 5. Nous ne disposons pas de chiffres concernant les militaires qui ont été mutés pour des raisons psychologiques.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DE DEFENSE
Descripteurs EurovocPOLITIQUE DE DEFENSE | ARMEE | PSYCHOLOGIE | FORCE A L'ETRANGER | PERSONNEL MILITAIRE | SANTE MENTALE