...

Bulletin n° : B064 - Question et réponse écrite n° : 0480 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, chargé de la Simplification administrative, adjoint au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur
Sous-département Asile, Migration et Simplification administrative
Titre La fuite de 37 chrétiens de la région d'Al-Hasakah pour rejoindre le territoire belge.
Date de dépôt22/01/2016
Langue F
Publication question     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai26/02/2016

 
Question

Selon Het Laatste Nieuws et De Morgen du 21 décembre 2015, la Belgique a aidé dans le plus grand secret 37 chrétiens provenant de la région d'Al-Hasakah en Syrie à rejoindre le territoire belge. Une opération du même type avait eu lieu cet été et avait permis à 244 chrétiens d'Alep de rejoindre la Belgique. Une fois arrivées au Liban, ces personnes ont fait l'objet d'un screening par les autorités belges et ont obtenu un visa à l'ambassade. Elles ont pu poursuivre leur voyage vers la Belgique à leurs frais et ensuite introduire une demande d'asile. 1. a) Pouvez-vous donner plus d'informations sur cette opération? b) Qui l'a commanditée? Est-ce que ce sont les mêmes personnes qui avaient déjà fait fuir 244 personnes d'Alep il y a quelques mois? c) Comment ces personnes ont-elles été choisies? d) Quelle a été l'implication de la Belgique dans cette opération? 2. Les autorités belges étaient-elles au courant préalablement de cette démarche auprès de l'ambassade? 3. D'autres opérations de ce type sont-elles encore en cours? D'autres groupes de personnes ont-elles pu rejoindre une ambassade belge selon cette procédure peu orthodoxe? 4. a) Où en est la demande d'asile de ces personnes? b) Disposez-vous également d'informations quant à l'évolution des 244 chrétiens d'Alep exfiltrés il y a plusieurs mois. Où en est leur procédure d'asile?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B073
Date publication 17/05/2016, 20152016
Réponse

1. et 2. À la fin de 2015, 37 Syriens de la Syrie du Nord, ont obtenu un visa sur des bases humanitaires. Il s'agit des chrétiens qui, en raison de leurs convictions religieuses se trouvaient dans une situation de précarité extrême. C'est l'église Orthodoxe de la Syrie qui a sollicité le visa humanitaire pour ces personnes. Cette église a également effectué la sélection des personnes, entre autres sur base du critère de vulnérabilité. Le rôle des autorités belges se limitent à un screening de sécurité préalable et ensuite à la délivrance des visas à l'ambassade de la Lybie. Cette opération s'est déroulée en étroite collaboration avec le ministre des affaires étrangères, Didier Reynders. 3. Chaque demande est toujours analysée individuellement. En outre, il subsiste toujours la possibilité de demander un visa humanitaire selon les procédures établies. 4. Ces personnes suivent après leur arrivée en Belgique le même trajet que tous les autres demandeurs d'asile. En ce qui concerne, l'opération des 244 chrétiens d'Alep la majorité a déjà dans l'entre-temps obtenu une décision favorable.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE MIGRATOIRE
Descripteurs EurovocPOLITIQUE MIGRATOIRE | REFUGIE | ADMISSION DES ETRANGERS | SYRIE | DROIT D'ASILE | CHRETIEN