...

Bulletin n° : B064 - Question et réponse écrite n° : 0495 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, chargé de la Simplification administrative, adjoint au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur
Sous-département Asile, Migration et Simplification administrative
Titre Les quotas en Autriche.
Date de dépôt27/01/2016
Langue F
Publication question     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai26/02/2016

 
Question

Le gouvernement autrichien a annoncé le 20 janvier 2016 sa volonté de limiter à 37.500 le nombre de demandeurs d'asile acceptés en Autriche en 2016, plus de deux fois moins que les 90.000 de 2015. "Nous ne pouvons accueillir en Autriche tous les demandeurs d'asile", a déclaré le chancelier social-démocrate Werner Faymann en présentant cette "valeur indicative" sur laquelle s'est accordé le gouvernement de coalition au pouvoir à Vienne et qui sera dégressive jusqu'en 2019. Pendant les quatre années à venir, entre 2016 et 2019, l'Autriche souhaite au total limiter à 1,5 % de sa population totale de 8,5 millions d'habitants le nombre de demandeurs d'asile supplémentaires sur son territoire. Ce pourcentage équivaut à 127.500 personnes, soit, selon le calendrier présenté par le gouvernement, 37.500 demandeurs d'asile en 2016, 35.000 en 2017, 30.000 en 2018 et 25.000 en 2019. 1. Pouvez-vous indiquer si la mise en place de quotas a également été discutée dans d'autres pays européens? Qu'en est-il de la position belge? 2. Ce durcissement autrichien s'accompagne sur le terrain de nouvelles mesures pour restreindre l'entrée des migrants. Le 20 janvier 2016, 500 soldats supplémentaires ont commencé à être déployés au principal point de passage avec la Slovénie pour effectuer un contrôle systématique des migrants. Le gouvernement autrichien souhaite aussi ne plus laisser entrer sur son territoire les migrants cherchant à gagner la Scandinavie, et les refouler à sa frontière, comme le fait déjà l'Allemagne depuis que la Suède et la Norvège ont renforcé les contrôles à leurs frontières. Quelle est l'évolution des contrôles aux frontières pour la Belgique notamment avec l'Allemagne, le Luxembourg et la France où de nombreux migrants décident maintenant de passer par la Belgique pour rejoindre l'Angleterre?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B066
Date publication 14/03/2016, 20152016
Réponse

1. Pour l'instant, seul le gouvernement autrichien a des projets précis dans ce domaine. Il existe toutefois des discussions en Allemagne, au Danemark et en Slovénie allant plus ou moins dans le même sens. 2. Le contrôle aux frontières relève des compétences de la police. Je vous invite dès lors à adresser votre question au ministre de l'Intérieur (Question n° 1160 du 21 mars 2016).

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE MIGRATOIRE
Descripteurs EurovocPOLITIQUE MIGRATOIRE | REFUGIE | AUTRICHE