...

Question et réponse écrite n° : 0431 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste
Sous-département Coopération au développement, Agenda numérique, Télécommunications et Poste
Titre UNICEF. - Appel de fonds.
Date de dépôt29/02/2016
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai04/04/2016

 
Question

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé le 26 janvier 2016 un appel de fonds de 2,8 milliards de dollars pour 2016, afin d'aider 43 millions d'enfants pris dans des crises humanitaires à travers le monde. Pour la première fois, la plus grande partie des sommes concernées par cet appel - 25 % - ira à l'éducation des enfants vivant dans des situations d'urgence, précise UNICEF dans un communiqué de presse en soulignant que la crise syrienne provoque une montée en flèche des besoins dans ce domaine. Cette année, UNICEF prévoit d'augmenter de façon considérable le nombre d'enfants qui obtiendront un accès à l'éducation dans les situations d'urgence, le faisant passer de 4,9 millions, chiffre fixé pour le début de 2015, à 8,2 millions pour 2016. Plus de la moitié - 5 millions - seront des enfants syriens vivant à l'intérieur du pays ou dans les pays voisins. Environ un enfant sur neuf dans le monde vit dans une zone de conflit. 1. Pouvez-vous indiquer si la coopération belge répondra positivement à cet appel de fonds? Et si oui, pour quel montant? 2. Qu'en est-il de l'Union européenne?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

1. Pour accroître la prévisibilité de ses financements humanitaires, la Belgique s'efforce de conclure autant que possible des engagements pluriannuels avec ses organisations partenaires. De tels engagements pluriannuels sont réalisés par la Belgique aussi bien pour les contributions aux fonds humanitaires flexibles que pour les programmes humanitaires. La contribution actuelle de la Belgique aux activités de l'UNICEF dans le cadre de la crise en Syrie a donc été engagée déjà en 2015. Notre pays finance le fonds humanitaire de l'UNICEF pour la Syrie pour un montant total de 10 millions d'euros, répartis sur deux ans. De ces 10 millions d'euros, 5 millions d'euros ont été liquidés en 2015 et 5 millions d'euros le seront en 2016. La Belgique a également contribué aux activités de l'UNICEF en Syrie en 2014, pour un montant de 3,5 millions d'euros en appui à un projet humanitaire d'activités essentielles en faveur d'enfants syriens. De façon plus générale, dans le cadre de la protection des droits de l'enfant, l'aide humanitaire belge a financé le programme global de l'UNICEF pour la protection des enfants dans les situations de conflit armé. Cette contribution est également un engagement pluriannuel, qui concerne les années 2015 et 2016. 2. Je ne dispose d'aucune information sur les contributions de l'UE pour l'UNICEF en 2016.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocENFANT | FISE | POLITIQUE EXTERIEURE | AIDE HUMANITAIRE | AIDE AU DEVELOPPEMENT