...

Question et réponse écrite n° : 0583 - Législature : 54


Auteur Alain Top, SP.A
Département Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique
Sous-département Défense et Fonction publique
Titre Le projet Optifed.
Date de dépôt23/02/2016
Langue N
Statut questionRéponses reçues
Date de délai25/03/2016

 
Question

En commission de la Défense nationale du 8 juillet 2015, vous avez répondu à la question n°5445 de M. Veli Yüksel sur le défraiement pour le travail en bureau satellite (Compte rendu intégral, Chambre, 2014-2015, CRIV 54 COM 219, p.28), qu'un programme d'efficience, le projet Optifed mis en place par votre prédécesseur à la Fonction publique, M. Bogaert, court actuellement au sein de l'administration fédérale. Il comprend le programme d'action "Nouvelle façon de travailler", qui revoit la façon de gérer l'organisation du travail. Ce programme d'action concerne notamment le travail en bureau satellite, pour lequel aucune indemnité vélo ni remboursement des transports publics ne sont d'application. Le SPF Finances applique des mesures d'exception qui dérogent aux prescriptions générales d'Optifed. C'est pourquoi la Défense, en concertation avec les autres départements, n'a pas prévu d'indemnité pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail.  1. Quel est l'état d'avancement du projet Optifed et du programme d'action "Nouvelle façon de travailler"? 2. Est-il déjà officiellement possible auprès de tous les SPF de travailler en bureaux satellites?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

Le programme Optifed qui a été mis sur pied par le gouvernement précédent n'a pas été poursuivi sous se présent gouvernement avec la même dénomination. Ceci ne signifie pas que les objectifs et les efforts en vue de plus d'efficacité, de flexibilité et d'innovation soient abandonnés, bien au contraire. L'administration peut jouer un rôle de pionnier sur le plan du nouveau monde du travail. Ceci représente un grand défi, avec une plus-value sociale encore plus grande, pour tous les services publics. Différents services publics fédéraux disposant de services extérieurs en province, comme le SPF Finances et l'Office National des Pensions, organisent aujourd'hui pour leurs collaborateurs la possibilité de travailler en bureau satellite dans leurs propres bâtiments. Le partage des bureaux de province par les différentes organisations et surtout l'organisation pratique de ce système doivent encore être développés et approfondis. Ces éléments du nouveau monde du travail et la création d'un environnement de travail davantage axé sur l'organisation font partie des projets de la Régie des Bâtiments. Le nouveau monde du travail va cependant plus loin que le travail en bureau satellite uniquement, et constitue une vraie révolution culturelle dans notre manière de travailler. Dès lors, mon ambition est que tous les services publics fédéraux fassent cette révolution culturelle et je m'efforcerai de faciliter ce processus. Je peux en outre informer l'honorable membre que le nouveau mode du travail s'étend de plus en plus au sein de l'administration fédérale et que le nombre de personnes qui le pratiquent a décuplé au cours des cinq dernières années. Le nombre de télétravailleurs a ainsi augmenté de 10 % en 2015 pour atteindre plus de 18.000 personnes en termes absolus.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocADMINISTRATION PUBLIQUE | FONCTIONNAIRE | MIGRATION ALTERNANTE | POLITIQUE DE DEFENSE | POUVOIRS PUBLICS | ARMEE | TRAVAIL A DISTANCE | INDEMNITE ET FRAIS