...

Question et réponse écrite n° : 1086 - Législature : 54


Auteur Gautier Calomne, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre 1771. - Bilan.
Date de dépôt23/02/2016
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai25/03/2016

 
Question

Le numéro de téléphone 1771 avait été mis en place pour répondre directement et personnellement aux questions des citoyens, face au relèvement du niveau de menace terroriste et aux mesures de sécurité renforcées, tout particulièrement à Bruxelles.Pourriez-vous communiquer, dans les grandes lignes, le bilan de cet outil au terme de ses 25 jours d'activité?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

1. Dans le cadre de ses missions de planification d'urgence et de gestion de crise, la Direction Générale Centre de Crise du Service Public Fédéral Intérieur dispose depuis 2011 d'une infrastructure de "Contact Center de crise" pour l'information de la population en situation d'urgence. La mise en oeuvre de cette infrastructure est réalisée en collaboration avec la société belge IPG par le biais d'un accord-cadre. Grâce à une veille permanente 24h/7j, il est possible d'activer ce numéro d'information dans l'heure. Les opérateurs sont tout particulièrement formés à cette mission et ce, grâce à une collaboration entre le SPF Intérieur et le SPF Santé publique. En effet, une synergie existe entre ces deux SPF pour une information optimale et cohérente des citoyens, victimes, impliqués et familles de proches concernés (in)directement par une situation d'urgence. Toute autorité locale confrontée à une situation d'urgence peut y avoir accès dans le cadre de ses missions de gestion de crise, comme ce fut le cas par exemple en janvier 2016 lors des coupures d'électricité touchant 23 communes liégeoises, le gouverneur de Liège ayant activé le 1771 pour une information coordonnée et cohérente de la population. 2. Face au relèvement du niveau de menace terroriste à son maximum et aux mesures de sécurité renforcées tout particulièrement à Bruxelles, le numéro d'information 1771 avait été ouvert le samedi 21 novembre 2015 afin de répondre personnellement et directement aux questions de chacun. En 25 jours d'activité, les 45 collaborateurs du 1771 ont reçu au total 23.491 appels, en français, néerlandais, allemands et anglais, avec des pics allant jusqu'à 3.295 appels par heure le dimanche 22 novembre 2015. La majorité des appels concernait l'annulation ou non d'événements, la fermeture des écoles et du métro à Bruxelles. Il est à souligner la compréhension générale ressentie par les collaborateurs du 1771 des appelants pour la situation difficile et les mesures prises. Les discussions menées via ce numéro national d'information ont surtout permis une explication personnalisée des décisions prises afin le cas échéant d'aiguiller au mieux chacun vers l'autorité, le service ou le partenaire privé plus directement concerné. Le 1771 est actuellement en veille. Le cas échéant, il sera bien entendu réactivé. 3. En communication de crise, l'importance est la diversification des canaux d'information afin de veiller à alerter et informer au mieux un maximum de citoyens à l'écoute chacun de sources différentes d'information. Le numéro d'information 1771 n'était qu'un des canaux d'information mis à disposition par les autorités belges afin de permettre à chacun de comprendre au mieux la situation difficile de ces mois de novembre et décembre 2015 et de s'informer sur les recommandations à suivre. Outre les médias traditionnels que sont la télévision, la radio ou la presse écrite et en ligne, chacun a pu à s'informer via notamment les canaux directs d'information du Centre de crise: son site web et ses médias sociaux.

 
Desc. Eurovoc principalSECURITE PUBLIQUE
Descripteurs EurovocINFORMATION | SECURITE PUBLIQUE | TELEPHONE | TERRORISME | RELATION ADMINISTRATION-ADMINISTRE | SECURITE ET GARDIENNAGE