...

Question et réponse écrite n° : 1087 - Législature : 54


Auteur Gautier Calomne, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre Les bâtiments publics. - Solutions durables.
Date de dépôt23/02/2016
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai25/03/2016

 
Question

Depuis plusieurs années se pose de plus en plus le souci de la promotion du développement durable dans le cadre des politiques pour la collectivité. À cet égard, les bâtiments publics n'échappent pas à cette réflexion générale, notamment en termes de réductions de consommation des énergies. Je souhaiterais prendre connaissance des mesures qui ont été retenues cette année pour promouvoir l'application de solutions durables (installation de panneaux solaires, de minuteurs pour l'éclairage, de mécanismes de recyclage d'eau de pluie, etc.). Pourriez-vous m'en communiquer la liste pour les biens gérés directement par la Régie des bâtiments?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Réponse

Dans le programme d'investissements spécifiquement lié à l'utilisation rationnelle de l'énergie, 42 projets ont été prévus pour l'année 2016 pour un montant total de 5.775.660,28 euros. Ces projets ont trait à: - l'isolation de toiture; - à la mise en place de toitures vertes; - au remplacement de châssis; - à la rénovation énergétique de bâtiments; - au remplacement de chaudières (et de chauffe-eau) par des chaudières à haute efficacité énergétique; - à la rénovation de chaufferies (remplacement de circulateurs, de la régulation,etc.); - au (rem)placement de vannes thermostatiques; - à la mise en place de récupération de chaleur sur la ventilation; - à la rénovation d'éclairage (intérieur ou extérieur); - à l'installation de panneaux photovoltaïques; - à la mise en place de récupération d'eau de pluie; - au placement de compteurs d'énergie; - à la réalisation d'audits. À côté des investissements réalisés sur cet article budgétaire spécifiquement alloué aux investissements économiseurs d'énergie, il y a le programme d'investissement classique de la Régie des Bâtiments qui permet également, lors des projets de rénovation et de construction, de réduire la consommation d'énergie du parc immobilier géré par la Régie des Bâtiments (les projets devant respecter, au moins, les réglementations en vigueur dans chaque Région en matière de prestations énergétiques). De plus, chaque remplacement d'équipement permet des économies d'énergie grâce aux évolutions technologiques et à la meilleure efficacité énergétique des nouveaux produits. La Régie des Bâtiments tient également compte, entre autres, de l'aspect consommation énergétique et durabilité dans ses opérations immobilières (locations, acquisition, partenariats publics-privés). Par la mise en oeuvre d'une nouvelle norme d'occupation depuis 2012, les surfaces occupées (louées ou en propriétés) diminuent, ce qui permet aussi des économies d'énergie. À côté de cela, la Régie des Bâtiments met en oeuvre des solutions de partenariats permettant des économies d'énergie pour les services publics fédéraux ne nécessitant pas de gros investissements ou frais à charge de la Régie des Bâtiments et des occupants. Citons à titre d'exemple le complexe du Cinquantenaire où la mise en place d'une cogénération en partenariat avec Sibelga a permis une réduction annuelle des émissions de CO2 de plus de 900 tonnes. Enfin, la Régie des Bâtiments devrait mettre en oeuvre en 2016 son tout premier contrat de performance énergétique pour 13 bâtiments loués à Bruxelles et en Région Wallonne.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocECONOMIE D'ENERGIE | POUVOIRS PUBLICS | BATIMENT PUBLIC
Mots-clés libresREGIE DES BATIMENTS