...

Bulletin n° : B068 - Question et réponse écrite n° : 0817 - Législature : 54


Auteur Peter Buysrogge, N-VA
Département Ministre des Finances, chargé de la Lutte contre la fraude fiscale
Sous-département Finances, Lutte contre la fraude fiscale
Titre L'enquête sur le bien-être réalisée au SPF Finances en 2015.
Date de dépôt18/02/2016
Langue N
Publication question     B068
Date publication 04/04/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai25/03/2016

 
Question

Dans le courant de 2015, une enquête sur le bien-être a été réalisée auprès du personnel du SPF Finances. 1. Quels sont les résultats de cette enquête? Merci de fournir un aperçu détaillé. 2. Quelles conclusions peuvent-elles en être tirées? 3. Cette enquête est-elle menée sur une base régulière? Dans l'affirmative, à quel intervalle et quelles sont les constatations de l'enquête de 2015 par rapport aux enquêtes précédentes? Dans la négative, pourquoi pas, et pourquoi a-t-il été décidé de mener une enquête sur le bien-être spécifiquement en 2015?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B137
Date publication 28/11/2017, 20172018
Réponse

1. Fin 2015, 10.638 collaborateurs ont participé à l'enquête sur le bien-être (45 % des collaborateurs de notre SPF). L'enquête a abordé différents aspects: le vécu du bien-être avec des questions sur le stress, la motivation, le comportement indésirable, les facteurs influençant le bien-être comme, la charge des tâches, les éléments motivants, l'équipe, l'organisation et le contexte de notre société. De manière générale, les collaborateurs du SPF Finances ressentent un bien-être psychosocial plus faible que celui des collaborateurs du groupe de référence (Groupe de référence: 35.365 observations dans les 5 dernières années des employé(e)s travaillant principalement dans des grandes organisations de différents secteurs (58 % dans le marchand, 25 % dans la fonction publique, 17 % dans le non-marchand)) avec lequel, ils ont été comparés. Le contexte des années précédentes mêlant crise économique, vieillissement du personnel et réorganisation interne avec le basculement n'y est probablement pas étranger. 2. En matière de bien-être, la firme externe qui a organisé l'enquête conseille au SPF Finances d'accorder une attention particulière sur la motivation de la fonction et sur la relation émotionnelle avec l'organisation (fierté de travailler pour le SPF - enthousiasme avec lequel la fonction est exercée). Des initiatives doivent également être entreprises afin de stimuler le respect mutuel entre les collaborateurs. En outre, nous constatons, en même temps, que le niveau de stress est en moyenne plus élevé que celui du groupe de référence. En ce qui concerne la fonction même, les collaborateurs sont demandeurs d'une plus grande variété de tâches. Malgré le fait que l'Académie ait totalisé en 2015 une moyenne de 4,22 jours de formation par collaborateur, les collaborateurs réclament plus de possibilités de formation. Au niveau de l'organisation, il a entre autres été conseillé de se consacrer à la confiance en la politique, au flux d'informations dans l'organisation et aux possibilités de droit à la parole. La firme a enregistré des résultats très encourageants en ce qui concerne: la pression de travail, l'équilibre travail-vie privée, la flexibilité de la part de l'employeur et la foi dans les valeurs de l'organisation. Pas étonnant vu l'investissement fourni ces dernières années dans les projets tels que le TAW, l'horaire variable et les valeurs. Les facteurs d'équipe (atmosphère, soutien des collègues et du dirigeant) ont également obtenu de meilleurs scores que dans d'autres questions. 3. L'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires afin d'éviter les risques psychosociaux au travail, et ainsi d'empêcher ou de diminuer les conséquences liées à ces risques. Les dispositions dans la loi sur le Bien-être du 4 août 1996 ont été adaptées (en 2014) de telle sorte que la prévention intervient de manière plus large dans la prévention de l'ensemble des risques psychosociaux au travail qui peuvent menacer la santé psychique de l'employé(e). Suite à cette modification législative, l'enquête sur le bien-être a été organisée pour la première fois en 2015. Après une évaluation et un benchmark avec d'autres organisations, la fréquence et la qualité des analyses des risques psychosociaux seront examinées. Ensuite, nous disposerons encore toujours tous les deux ans d'une enquête de satisfaction qui en même temps sondera le bien-être de nos collaborateurs. En fonction des résultats obtenus via les enquêtes, des plans d'actions seront rédigés. Il s'agit ici aussi bien de points d'action pour tout le SPF que spécifiquement pour chaque administration ou service d'encadrement.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocADMINISTRATION FISCALE | POUVOIRS PUBLICS | SATISFACTION AU TRAVAIL