...

Bulletin n° : B081 - Question et réponse écrite n° : 1490 - Législature : 54


Auteur Marcel Cheron, Ecolo-Groen
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Infrabel. - Investissements en matière de maintien de capacité et d'entretien du réseau.
Date de dépôt01/06/2016
Langue F
Publication question     B081
Date publication 08/07/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai01/07/2016

 
Question

Vous le savez, je suis très concerné par le dossier du maintien de capacité. Car l'attractivité du rail dépend de sa fiabilité et de sa sécurité. Pour réunir ces deux qualités, il faut absolument investir dans l'entretien des infrastructures. Maintenir la capacité du réseau, c'est s'assurer que les infrastructures techniques (voies et appareils de voie, ouvrages d'art, caténaires et sous-stations, signalisation, etc.) bénéficient des investissements suffisants pour continuer à assurer un service de qualité. Dans cette optique, on distingue deux postes: celui du renouvellement, qui définit les opérations de remplacement des éléments du réseau arrivés en fin de vie, et celui de l'entretien qui concerne la surveillance et la maintenance courante des infrastructures. Le Plan pluriannuel d'investissements (PPI) 2013-2025 ne contenait que les montants dédiés au renouvellement (maintien de capacité), les montants dédiés à l'entretien étant fixés par le contrat de gestion. Or, le contrat de gestion actuel date de 2008 et est (peut-être) en passe d'être renouvelé. Les informations dont on peut disposer en la matière ont donc toutes les chances d'être obsolètes. 1. a) Quels sont les montants effectivement investis par Infrabel en terme d'entretien courant des infrastructure au cours des années 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015? b) Quelles sont les prévisions pour 2016 et 2017? 2. Quels sont les montants effectivement investis en renouvellement des éléments du réseau au cours des années 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015? b) Quelles sont les prévisions pour 2016 et 2017? 3. Quelle est la répartition entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

1. a) Les charges d'entretien courant du réseau d'Infrabel s'élèvent à: b) Pour 2016, les chiffres de la clôture de l'exercice sont en cours de validation. Pour 2017, le budget d'exploitation 2017 d'Infrabel qui a été approuvé par son conseil d'Administration le 20 février 2017 devra être revu pour tenir compte de la décision du Conseil des ministres du 31 mars 2017. Cette décision qui porte prioritairement sur le budget d'investissement, mais aussi indirectement sur le budget d'exploitation vise notamment à éviter l'apparition de zones de ralentissements incompatibles avec le nouveau plan de transport. 2. a) Infrabel a investi les montants suivants dans les travaux de renouvellement de son réseau: b) Voir réponse à la question 1. b). 3. Les montants d'investissement mentionnés ci-dessus se répartissent entre les régions comme suit: Flandre Wallonie Bruxelles L'écart entre le montant total repris au point 2. a) et la somme des montants repris ci-dessus concerne par exemple des études des services centraux en maintien de capacité.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocINFRASTRUCTURE DE TRANSPORT | INVESTISSEMENT | POLITIQUE DES TRANSPORTS | RESEAU FERROVIAIRE | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB