...

Bulletin n° : B092 - Question et réponse écrite n° : 0783 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre Guinée-Bissau.
Date de dépôt13/09/2016
Langue F
Publication question     B092
Date publication 21/10/2016, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai14/10/2016

 
Question

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le 6 juillet 2016 à faire preuve de volonté politique pour trouver une sortie de crise à la situation en Guinée-Bissau. 1. Ce pays a connu de nombreuses crises au cours des années précédentes. Quelle est l'évolution de la situation politique actuellement? 2. Quelle est également l'évolution du dialogue politique avec la Belgique et avec l'Union européenné?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Réponse

1. La Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président Vaz de son premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir), auquel tous deux appartiennent. La crise ouverte en août 2015 avec le limogeage du premier ministre persiste jusqu'à ce jour, avec la succession de plusieurs gouvernements et le refus du Parlement de jouer le jeu du président de la République. L'imbroglio politique a amené la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) à s'engager plus avant lors de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement tenue à Dakar le 4 juin 2016. Une médiation conduite au nom de la CEDEAO par le président guinéen Alpha Condé a mené à des accords non aboutis. Le président de la République José Mario Vaz a fini par nommer le 18 novembre 2016 un nouveau premier ministre, Umaru Sissoko Embalo, dont le gouvernement a prêté serment le 13 décembre 2016, rejeté par le PAIGC dirigé par Domingo Simoes Pereira, principal parti du pays et formation politique auquel appartient également le Président Vaz. Le président Vaz gouverne depuis le début de la crise comme chef d'un régime présidentiel de facto, en dehors du jeu parlementaire. Si son objectif premier était visiblement de passer d'un système semi-présidentiel à un régime présidentiel, il viserait désormais essentiellement à assurer sa réélection en 2019. Réélection pour laquelle il a besoin de la machine électorale du PAIGC. On peut cependant souligner le fait que malgré la crise persistante, le jeu reste dans le domaine politique évitant jusqu'à présent l'intervention des forces armées. Sur le plan sécuritaire, la situation du pays est relativement stable, grâce à la présence de l'ECOMIB (force de la CEDEAO), dont le mandat a été prorogé jusqu'au 30 juin 2017 (avec le soutien financier de l'Union européenne). 2. Il n'y a pas de cadre particulier pour le dialogue bilatéral avec la Guinée Bissau. Notre Ambassadeur à Dakar a toutefois participé au dialogue politique, sur base de l'article 8, avec la Guinée Bissau en juillet 2015. L'Union européenne  quant à elle suit de près la situation dans le pays mais un dialogue institutionnalisé est rendu difficile par la situation politique délicate. Suite à l'accord sur la feuille de route, l'Union européenne a fait part de sa disponibilité à poursuivre son soutien à la stabilité et au développement du pays en coordination étroite avec ses partenaires internationaux, en particulier la CEDEAO et le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l'ONU, Modibo Touré.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocGUINEE-BISSAU | POLITIQUE EXTERIEURE