...

Bulletin n° : B095 - Question et réponse écrite n° : 1751 - Législature : 54


Auteur Benoît Piedboeuf, MR
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Comité consultatif pour les voyageurs ferroviaires (QO 13401).
Date de dépôt03/10/2016
Langue F
Publication question     B095
Date publication 16/11/2016, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai08/11/2016

 
Question

Les avis rendus par le Comité consultatif pour les voyageurs ferroviaires institué en 2015 par votre prédécesseur sont à chaque fois précis, bien documentés et très éclairants. Je regrette toutefois que, dans ses analyses, le Comité n'envisage que rarement ou in-complètement la dimension transfrontalière des sujets qu'il aborde. Celle-ci se pose pour-tant à divers niveaux - matériel, tarification, correspondances, parking, etc.) et, cela aux quatre frontières extérieures du pays. Elle concerne actuellement 15.250 voyageurs chaque jour: 3.300 à destination des Pays-Bas, 3.700 à destination de la France, 750 à destination de l'Allemagne et 7.500 à destination du Grand-Duché de Luxembourg. L'étude d'un Park Ride potentiel à Arlon vient en outre de révéler que la marge de croissance de cette clientèle était importante. Pourriez-vous donc demander officiellement au Comité consultatif pour les voyageurs ferroviaires d'assortir systématiquement ses avis d'une considération sur la dimension transfrontalière du sujet étudié, ou de consacrer un de ses avis à l'examen de cette problématique, en lui allouant les moyens nécessaires pour ce faire? Ceci nous semblerait de nature à aider la SNCB à prendre pleinement conscience des exigences spécifiques de ce marché et à y répondre efficacement.


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

Le Comité Consultatif pour les voyageurs ferroviaires (CCVF) institué par la loi du 21 mars 1991 émet des avis sur toutes les questions relatives aux services fournis aux voyageurs par les entreprises ferroviaires (SNCB et Infrabel). Sa mission est officielle. Le CCVF recherche globalement tout ce qui peut améliorer la qualité du service au profit des clients. Chaque avis du CCVF vise à contribuer de manière constructive à l'amélioration du service offert par l'entreprise ferroviaire en signalant des problèmes d'ordre général et en proposant des solutions possibles, toujours dans l'intérêt de l'utilisateur du rail. Depuis sa création en 1991, le Comité a acquis une grande expérience des services ferroviaires et de leur exploitation. Sachant qu'un avis peut être émis à la demande de l'entreprise ferroviaire ou du ministre compétent, je demanderai au Comité consultatif pour les voyageurs ferroviaires d'accorder, le cas échéant, une attention particulière à la dimension frontalière pour les thématiques examinées où cela est pertinent.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPOLITIQUE DES TRANSPORTS | AVIS | TRANSPORT FERROVIAIRE | TRANSPORT TRANSFRONTALIER
Mots-clés libresSNCB