...

Bulletin n° : B101 - Question et réponse écrite n° : 1780 - Législature : 54


Auteur Benoît Friart, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre Chiens renifleurs.
Date de dépôt18/11/2016
Langue F
Publication question     B101
Date publication 10/01/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai03/01/2017

 
Question

Je souhaite revenir sur un sujet abordé par mon collègue du Sénat, Bert Anciaux, sous la précédente législature (5-7162) concernant les chiens renifleurs. Cette question visait spécifiquement la douane, je voudrais vous interroger de manière plus globale. Ces chiens, nous l'avons vu, sont d'une extrême utilité quand il s'agit de retrouver de la drogue. Mais beaucoup d'autres missions peuvent également leur être confiées. Depuis les récents attentats qui nous ont frappés, il semblerait que la volonté du gouvernement soit d'augmenter le contingent de chiens détecteurs d'explosif. 1. Combien d'équipes cynophiles la Belgique compte-t-elle aujourd'hui et comment sont-elles réparties? Est-ce que ce nombre doit augmenter à court et à moyen terme? 2. À quoi sont dédiées ces différentes équipes spécifiquement? 3. A-t-on régulièrement recours à des firmes privées pour des chiens renifleurs? 4. Que pouvez-vous me dire quant aux chiens spécifiquement entraînés pour les explosifs? 5. Dans sa réponse à la question de monsieur Anciaux, votre prédécesseur avait affirmé que les chiens en fin de carrière pouvaient, dans certains cas, être euthanasiés. Est-ce toujours le cas? Dans l'affirmative, n'y a-t-il vraiment pas d'alternative à ce cas de figure? 6. Toujours concernant la mise à la retraite de ces chiens, j'en conclus donc que les frais ne sont plus à la charge de l'État. Pouvez-vous confirmer cette affirmation?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Réponse

1. Nous ne pouvons vous donner une réponse quant au nombre de teams canins en Belgique, n'ayant pas de vue complète sur le nombre de teams en service au sein des polices locales. La Direction d'Appui Canin de la police fédérale (DACH) compte actuellement 67 teams opérationnels et sept teams en formation. DACH dispose actuellement de six maîtres-chiens explosifs opérationnels travaillant avec neuf chiens. Deux équipes sont en formation et la procédure de sélection de 11 maîtres-chiens explosifs supplémentaires vient de se terminer. L'engagement de ces derniers se fera dans les semaines à venir. Dans le contexte actuel, une nouvelle augmentation du nombre de nos teams "drogues silencieux" et "explosifs" devrait encore être prévue. 2. Les teams canins de DACH sont répartis selon les disciplines suivantes: - chien-drogue passif; - chien-drogue actif + cash; - dual purpose (patrouille-drogue actif); - chien pisteur; - restes humains; - foyer incendie; - explosifs; - patrouille; - contrôle migration. 3. DACH ne fait jamais appel aux chiens renifleurs des firmes privées, mais nous avons connaissance de l'engagement de ces chiens par les organisateurs lors de grands évènements (par exemple: Tomorrowland, etc.) 4. La formation des chiens "explo", comme toute autre formation de chiens spécialisés à la police fédérale, se fait en interne. Elle comporte trois grandes phases (obéissance, reconnaissance d'odeurs, travail de recherche) sur une durée de 900 heures et est uniquement basée sur le jeu. Tous les chiens "explo" de la police fédérale sont également formés à la détection d'armes à feu et de munitions. Le 22 décembre 2015, le Kern a avalisé les tâches essentielles des services de police attribuant à DACH la mission de mettre en place un centre d'expertise, de reconnaissance et de formation canin aussi bien pour le service public que pour le service privé. Dans l'élaboration de ce projet DACH débutera déjà la certification des équipes cynophiles "explosifs" des firmes privées début 2017. Il est un fait que cette mise en place nécessitera une augmentation du personnel afin de pouvoir satisfaire aux missions futures dédiées à DACH. 5. En ce qui concerne les chiens en fin de carrière auprès de DACH, nous pouvons vous confirmer qu'aucun des chiens de la police fédérale n'est euthanasié. Les chiens réformés sont, ou repris par le maître-chien lui-même, ou placé en famille d'accueil afin de pouvoir jouir en toute quiétude de leurs vieux jours. 6. Après la mise en retraite des chiens ayant travaillés auprès de DACH, les frais ne sont plus repris à charge de l'État, sauf les petits frais vétérinaires.

 
Desc. Eurovoc principalSECURITE PUBLIQUE
Descripteurs EurovocEXPLOSIF | CONTROLE DE POLICE | SECURITE PUBLIQUE | STUPEFIANT | SECURITE ET GARDIENNAGE
Mots-clés libresCHIEN