...

Bulletin n° : B105 - Question et réponse écrite n° : 1313 - Législature : 54


Auteur Anne Dedry, Ecolo-Groen
Département Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, et de l'Asile et la Migration
Sous-département Aff soc, Santé, Asile et Migration
Titre Les budgets consacrés au remboursement des séances de logopédie.
Date de dépôt28/12/2016
Langue N
Publication question     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Statut questionTransmis au département
Date de délai24/05/2019

 
Question

Dans la foulée de votre réponse à ma question précédente relative à l'extension du remboursement des séances de logopédie à tous les enfants, j'aurais souhaité vous poser quelques questions additionnelles. Il ressort en effet de votre réponse que vous restez attachée aux conditions actuelles régissant le remboursement. Pour justifier cette attitude, vous invoquez des arguments budgétaires. Je ne comprends du reste pas votre décision d'ignorer l'avis n° 2016/13 du Conseil supérieur national des personnes handicapées (CSNPH) pour des raisons budgétaires. Je suis convaincue qu'il est possible d'agir autrement car l'État fédéral consacre des millions d'euros à l'accueil d'élèves dans des centres de rééducation ambulatoire. Il faudrait mettre en place une coopération avec les Communautés et procéder aux choix les plus judicieux d'un point de vue social. La suppression du test QI ne devrait pas entraîner de surcoût, puisque le coût inhérent aux centres de rééducation serait supprimé. 1. Quel est le budget consacré actuellement par le gouvernement fédéral, les Communautés flamande et wallonne à l'accueil des élèves souffrant de troubles du langage et de dysphasie dans les centres de rééducation ambulatoire? 2. Quel budget faudrait-il mettre à la disposition de l'Institut national de maladie-invalidité (INAMI) pour que le remboursement des séances de logopédie ne soit plus tributaire des conditions actuelles? 3. Quelle est pour l'État fédéral la différence de coût entre les deux options précitées? 4. Pourriez-vous organiser une concertation à ce sujet avec l'INAMI, la VVL (Vlaamse Vereniging voor Logopedisten), le CETOS (Centrum Taalontwikkelingsstoornissen) et les ministères de l'Enseignement des Communautés, de sorte à résoudre le problème?

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DE LA SANTE
Descripteurs EurovocENFANT | POLITIQUE DE LA SANTE | PROFESSION PARAMEDICALE | REMBOURSEMENT | ASSURANCE MALADIE | SOIN DE SANTE