...

Question et réponse écrite n° : 0781 - Législature : 54


Auteur Barbara Pas, VB
Département Vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste
Sous-département Coopération au développement, Agenda numérique, Télécommunications et Poste
Titre IBPT. - Connaissance linguistique du personnel.
Date de dépôt17/01/2017
Langue N
Statut questionRéponses reçues
Date de délai17/02/2017

 
Question

Je vous renvoie à ma question écrite n° 654 du 30 août 2016 (Questions et Réponses, Chambre, 2015-2016, n° 90). 1. Combien de membres du personnel du centre de contrôle d'Anderlecht de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) ont-ils passé un test linguistique au Selor avant la fin de l'année 2016? Combien d'entre eux ont-ils réussi ce test? Pourriez-vous ventiler chacune de vos réponses par groupe linguistique? 2. Combien de candidats ayant échoué au test linguistique se sont-ils inscrits à l'Institut de Formation de l'Administration fédérale pour y suivre les formations spécifiques de préparation aux tests linguistiques du Selor? Pourriez-vous ventiler votre réponse par groupe linguistique? 3. Quelles mesures prendrez-vous le cas échéant pour encourager ou obliger ces membres du personnel à fournir les efforts nécessaires pour améliorer leur connaissance de l'autre langue?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Réponse

1. Les agents des administrations ne sont pas obligés de communiquer à leur employeur leur participation à un test linguistique au Selor. Il n'y a encore aucun membre du personnel supplémentaire du centre de contrôle d'Anderlecht qui a réussi l'examen de la deuxième langue nationale. 2. À la suite du plan langues organisé afin d'encourager la promotion de la deuxième langue nationale auprès des membres du personnel par le responsable en matière de formations de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), un technicien francophone et un technicien néerlandophone travaillant au centre de contrôle d'Anderlecht se sont inscrits pour suivre un cours de langue à l'Institut de Formation de l'Administration fédérale (IFA). 3. L'IBPT s'efforce d'encourager, dans les limites des possibilités légales, les membres du personnel à encore franchir le pas. Ainsi, le plan langues (sur lequel le Conseil de l'IBPT a mis l'accent en 2015-2016) prévoit que les membres du personnel puissent suivre les cours de langue de l'IFA pendant les heures de bureau ou suivre un cours en dehors des heures de bureau avec une compensation de maximum 60 heures par an et une intervention financière de maximum 250 euros par an. Le personnel de tout l'IBPT est donc encouragé à apprendre la deuxième langue. La réalité reste toutefois que les membres du personnel du centre de contrôle d'Anderlecht ont été recrutés comme unilingues dans leur rôle linguistique et ne peuvent en ce sens pas être obligés de participer à un examen de bilinguisme. Il va de soi que ces personnes décident elles-mêmes dans quelle mesure il est intéressant ou non pour leur carrière d'être effectivement formellement bilingue. Dans la mesure où il y a des lauréats bilingues aux examens de recrutement, l'IBPT s'efforce d'également pouvoir les recruter et les affecter au centre de contrôle d'Anderlecht. Comme déjà exposé dans une question précédente, l'offre en personnel technique est limitée sur le marché de l'emploi, ce qui complique même le recrutement d'unilingues, et l'IBPT doit constater que les éventuels bilingues ne se présentent jamais ou presque pour un examen de recrutement organisé par le Selor pour un poste de technicien à l'IBPT. En attendant, l'IBPT adopte donc une attitude pragmatique en veillant à ce que dans la composition d'une équipe pour une mission bien définie, le rôle linguistique du demandeur soit respecté.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocINSTANCE DE CONTROLE | PERSONNEL | POUVOIRS PUBLICS | SERVICE POSTAL | TELECOMMUNICATION | BILINGUISME