...

Question et réponse écrite n° : 0106 - Législature : 54


Auteur Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen
Département Secrétaire d'État au Commerce extérieur, adjoint au ministre chargé du Commerce extérieur
Sous-département Commerce extérieur
Titre L'efficacité énergétique des bâtiments de l'Office national du Ducroire.
Date de dépôt11/01/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai10/02/2017

 
Question

La directive européenne 2010/31/UE du 19 mai 2010 relative à la performance énergétique des bâtiments (PEB) impose aux États membres, outre la fixation d'exigences PEB liées à la construction et aux travaux de rénovation, la mise en place d'un système de certification de la performance énergétique des bâtiments. 1. Pourriez-vous fournir les notations obtenus pour chaque bâtiment de l'Office national du Ducroire? 2. Quelles sont les mesures que vous avez prises afin d'améliorer l'efficacité énergétique de ces bâtiments? 3. Quel est l'impact carbone de ces mesures? 4. Quel est l'impact financier de ces dernières?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Réponse

1. L'Office national du Ducroire ne dispose que d'un seul bâtiment. Le PEB datant du 11 mai 2015 a permis d'établir le ratio en énergie primaire à 405 KWh/m²/an et place ainsi le bâtiment en catégorie E du certificat PEB. 2. - Le Ducroire a remplacé les deux chaudières du bâtiment par des chaudières plus performantes équipées de vannes d'arrêt motorisés fonctionnant en parallèle avec la régulation et a mis en place d'un nouveau collecteur primaire afin d'améliorer la mise en température du bâtiment. - La mise en place d'une meilleur cascade des chaudières. - Arrêt total des chaudières en été. - Modification de la température de pulsion du groupe principal de l'immeuble. - Mise en place du night-purge pour le free-cooling. - Modification des horaires de certains extracteurs. - Remplacement de 235 lampes QR 111 de 35 et 50 watt par des lampes Led de 11 watt. 3. - Le Nouvelles chaudières: impact carbones partiellement calculé: 13,0 T. éq. CO2 /an - Cascades chaudières: 5,0 T. éq. CO2/an - Arrêt des chaudières: 12,0 T. éq. CO2/an - Température Pulsion: 24,0 T. éq. CO2/an - Night-purge: 13,0 T. éq. CO2/an - Modification horaires des extracteur 5,0 T. éq. CO2/an - Remplacement lampes Halogènes par des lampes Led 1,8 T. éq. CO2/an Impact total estimé à: 73,8 T. éq. CO2/an. 4. Économie théorique annuel total réalisée hors investissement: +/- 20.217 euro.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocADMINISTRATION PUBLIQUE | CONSOMMATION D'ENERGIE | ECONOMIE D'ENERGIE | POUVOIRS PUBLICS | BATIMENT
Mots-clés libresDUCROIRE