...

Bulletin n° : B107 - Question et réponse écrite n° : 1877 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre Partenariat local de prévention.
Date de dépôt16/01/2017
Langue F
Publication question     B107
Date publication 23/02/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai17/02/2017

 
Question

Un partenariat local de prévention (PLP) est une collaboration structurelle entre les riverains et la police permettant à ces derniers de s'informer mutuellement sur la situation des quartiers. Ces partenariats sont d'une grande utilité puisqu'ils contribuent à l'amélioration de la sécurité de chaque citoyen et renforcent la police de proximité, axée sur la société et les préoccupations des citoyens. Une police intégrée dans la société pour un meilleur service au citoyen fait partie de l'action de la police locale surtout dans sa fonctionnalité "police de quartier". 1. En ce début d'année 2017, pouvez-vous communiquer les chiffres relatifs aux PLP actuellement mis en place ainsi que la ventilation par Région et par zone de police? 2. Quelles sont les propositions concrètes avancées afin de renforcer le travail de police de proximité et de police de quartier? 3. À ce stade les PLP sont-elles suffisamment exploitées?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B108
Date publication 03/03/2017, 20162017
Réponse

A l'heure actuelle, il existe 946 partenariats locaux de prévention enregistrés en Belgique, dont 797 en Région flamande, 144 en Région wallonne et 5 dans la Région de Bruxelles-Capitale. Il est important de mentionner qu'il s'agit ici de PLP enregistrés, ce qui implique que les chartes de ces PLP aient été transmises pour validation à la Direction générale Sécurité et Prévention. Les chances existent qu'il existe encore d'autres PLP actifs en Belgique dont la charte n'a pas été transmise et qui ne sont donc pas repris dans ces chiffres. Il est également important de souligner que les PLP qui cessent leurs activités et qui n'en informent pas la Direction générale Sécurité et Prévention sont toujours des PLP actifs aux yeux de l'administration. La liste du nombre de PLP actif par zone de police est jointe en annexe de la présente réponse. Les annexes jointes à la réponse à cette question ont été transmises directement à l'honorable membre. Étant donné leur caractère de pure documentation, il n'y a pas lieu de les insérer au Bulletin des Questions et Réponses, mais elles peuvent être consultées au greffe de la Chambre des représentants (service des Questions parlementaires). L'existence d'un PLP en soi est un avantage à ne pas sous-estimer pour la police qui dispose ainsi d'un moyen d'atteindre et d'alerter directement un certain groupe de personnes. Le PLP permet à la police d'avoir accès à un quartier afin de motiver les riverains à prendre davantage de mesures préventives pour mieux sécuriser leur habitation contre le cambriolage, etc. En d'autres termes, les riverains sont sensibilisés par le PLP à prendre, d'une part, des mesures de prévention et, d'autre part, à être plus vigilants et à avertir la police plus rapidement. La conséquence en est une augmentation des probabilités pour la police de saisir les auteurs des faits et de dissuader les malfaiteurs potentiels dans les régions signalées au moyen des panneaux PLP. Un défi néanmoins permanent est de conscientiser les membres du PLP au fait que tout signalement d'agissements, de personnes ou de véhicules suspects peut permettre d'éviter un cambriolage ou d'autres formes de criminalité. Il est dès lors essentiel d'insister en continu sur l'importance de cette communication à deux sens (entre le PLP et la police), car si l'un des partenaires ne relaie pas suffisamment, voire pas du tout d'informations, le bon fonctionnement du PLP sera mis en péril. Différentes initiatives sont prises par les PLP en vue de dynamiser/activer autant que possible leur partenariat (newsletter, dépliants, réunions de feed-back, évaluation du PLP, etc.). Il est crucial de créer et de maintenir une assise auprès de l'ensemble des partenaires du PLP (police, citoyen, autorités locales) pour exploiter au mieux la présence du PLP.  Le SPF Intérieur diffuse régulièrement des "Flash PLP" contenant des conseils utiles et des bonnes pratiques. En outre, des groupes de travail thématiques, des réunions et un événement national sont organisés par le SPF dans le but de stimuler en permanence les PLP.

 
Desc. Eurovoc principalSECURITE PUBLIQUE
Descripteurs EurovocINFORMATION | POLICE | LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE | RESSORTISSANT | SECURITE PUBLIQUE | SECURITE ET GARDIENNAGE