...

Question et réponse écrite n° : 0201 - Législature : 54


Auteur Raoul Hedebouw, PTB-GO!
Département Premier ministre
Sous-département Premier Ministre
Titre La délégation belge au sommet de Davos.
Date de dépôt20/01/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai24/02/2017

 
Question

Le sommet de Davos qui rassemble les plus haut dirigeants d'État, de gouvernement et d'entreprise est organisé chaque année par une fondation privée et financé par des grandes multinationales. Le but de ce sommet, clairement énoncé dans les statuts de la fondation, est de développer les collaborations entre public et privé. Cette année encore la Belgique participe à ce sommet avec notamment la présence à Davos du premier ministre, du ministre De Croo, d'une délégation, ainsi que du Roi et de la Reine. 1. De combien de personnes étaient composées les délégations officielles belges à Davos? Quelles sont les personnes qui en ont fait partie? 2. La presse a annoncé que vous aviez pris notamment le représentant de la FEB avec vous, pourquoi avez-vous jugé cela utile? Quels autres représentants d'organisations sociales avez-vous invité? 3. Quelles ont été les rencontres officielles et informelles de la délégation belge à Davos? 4. Combien coûte au total la participation de la délégation belge au sommet de Davos? Pouvez-vous donner les détails de ces coûts? 5. Quel est, selon vous, la plus-value de participer à un tel sommet pour la Belgique?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B108
Date publication 03/03/2017, 20162017
Réponse

1. Le Roi et la Reine, les vice-premiers ministres Kris Peeters et Alexander De Croo et moi-même ont assisté au Forum de Davos cette année. Cinq conseillers accompagnaient cette délégation. 2. La FEB et FEVIA ont manifesté leur intérêt et ont participé à l'événement à leurs propres frais (transport sur place, logement et frais de participation). Elles ont accompagné la délégation belge dans l'avion gouvernemental. Leur présence a été utile lors de la réception que la Belgique a donnée pour les investisseurs étrangers à Davos. Elles ont par ailleurs eu un programme de rencontre séparé. Nous avons reçu une marque d'intérêt d'une autre organisation sectorielle mais celle-ci n'a finalement pas pu faire le déplacement. Nous n'avons reçu aucune autre demande, en ce compris d'organisations sociales. 3. Plusieurs dizaines de rencontres bilatérales ont eu lieu entre le Roi et des responsables politiques et économiques afin de promouvoir la Belgique et son image sur la scène internationale ainsi que les investissements. Le Roi a rencontré le président chinois en compagnie du vice-premier ministre Alexander De Croo. Il a également participé à une quinzaine de sessions liées au thème du Forum Economique Mondial 2017. La Reine a quant à elle eu de nombreuses rencontres dans le cadre de ses fonctions de SDG Advocate pour les Nations Unies. Le Roi et la Reine ont également assisté à la power-reception donnée par la Belgique. J'ai pour ma part eu une vingtaine de rencontres bilatérales durant mon séjour de 24 heures, dont notamment avec le président suisse et des chefs d'entreprise provenant de tous les secteurs et de tous les continents. Il s'agissait principalement d'investisseurs déjà présents en Belgique ou ayant manifesté un intérêt à s'installer chez nous. J'ai également prononcé un discours lors de la power-reception belge. Le vice-premier ministre Kris Peeters a assisté à 16 événements en tant que speaker ou participant, et a eu huit rencontres bilatérales. Le vice-premier ministre Alexander De Croo a quant à lui participé à 23 sessions en tant que speaker ou participant. Il a eu de nombreuses rencontres bilatérales dans les secteurs de l'agenda numérique et de la coopération au développement. Des rencontres en divers formats ont aussi eu lieu avec les instances européennes, le FMI, la Banque Mondiale ainsi qu'Eurojust. 4. Les membres de la délégation belge au niveau fédéral sont tous invités par le World Economic Forum. Ils ne paient pas de droits d'inscription pour l'événement ou pour l'adhésion au WEF. La plupart des membres de la délégation a utilisé les vols de la défense. Voici les frais de logement et de déplacement des participants: Le Roi et la Reine (quatre personnes pour trois nuits + sécurité): - logement de la délégation: 8.800 euros; - logement pour le chauffeur de l'ambassade: 2.570 euros; - location d'un minivan: 2.080 euros; - frais d'avion commercial pour la Reine et accompagnants qui sont partis plus tôt: 2.881,7 euros. Premier ministre (trois personnes pour une nuit + sécurité): - logement de la délégation: 3.099,05 euros; - logement de l'équipe de sécurité: 831,62 euros; - billet d'avion d'un agent de sécurité: 886,59 euros. Vice-premier ministre Kris Peeters (une personne pour deux nuits): - logement: 1.003,26 euros; - billet d'avion: 482 euros. Vice-premier ministre Alexander De Croo (deux personnes pour quatre nuits): - logement de la délégation: 4.233 euros; - vol commercial: 238 euros par personne. Le choix des hébergements est restreint pour des raisons de logistique et de sécurité. Par ailleurs, le Service public fédéral Chancellerie du premier ministre a pris à sa charge les frais de logement de six journalistes (1.670,58 euros) et un membre du personnel a accompagné la mission pour organiser la power-reception (logement: 278,43 euros). La Chancellerie a également loué un minivan pour le transport des journalistes, du membre du personnel de la Chancellerie et du matériel (3.525,56 euros). La Belgique organise traditionnellement un événement à Davos. Cette année, ce fut une power-reception à laquelle ont assisté quelques 120 personnes, CEO d'entreprises ou chefs d'institutions. Elle a eu lieu à l'hôtel Steigenberger, qui se trouve dans le périmètre du centre de conférence et permet d'assurer une présence de haut-niveau. Le coût de cette réception s'élèvait à 43.876,71 euros. 5. Le Forum Economique Mondial est un événement unique en son genre. Il rassemble en un même endroit 3.200 représentants du secteur privé, d'organisations internationales, de fédérations, d'organisations non-gouvernementales, d'académiques, de journalistes et des représentants du monde politique. Plus d'une trentaine de chefs d'État et de gouvernement participent à l'événement, ainsi que les représentants des principales organisations internationales dont le secrétaire général des Nations unies mais aussi les leaders des agences onusiennes (UNHCR, OCHA, UNICEF, WFP, ILO etc), d'autres organisations internationales (OIM, Banque Mondiale, FMI, OMC etc), des Banques d'investissements régionales (Banque Africaine de développement, etc). Plus de 60 pays sont représentés par des membres de leur gouvernement. Tant pour maintenir des investisseurs en Belgique, les inciter à étendre et développer leurs investissements créateurs d'emplois ou pour en attirer de nouveaux, il est primordial d'avoir des contacts directs au plus haut niveau avec les décideurs. Cela permet de faire la promotion de nos atouts, de présenter le bilan économique du pays et ses réformes et de répondre à des questions concrètes posées par ces opérateurs. Le format du forum permet d'en rencontrer un très grand nombre en très peu de temps. Notre présence permet aussi de manière générale de travailler à la promotion de l'image de la Belgique et à la défense de ses intérêts socio-économiques, politiques et diplomatiques.

 
Descripteurs EurovocCOMMERCE INTERNATIONAL | ECONOMIE INTERNATIONALE | SUISSE | CHEF D'ETAT | CHEF DE GOUVERNEMENT | CONFERENCE INTERNATIONALE