...

Bulletin n° : B108 - Question et réponse écrite n° : 0934 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre Les rencontres économiques israélo-palestiniennes.
Date de dépôt24/01/2017
Langue F
Publication question     B108
Date publication 03/03/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai24/02/2017

 
Question

Une conférence consacrée au développement économique du territoire palestinien et au dialogue israélo-palestinien a été organisée mi-décembre 2016 à Bruxelles. 1. Quel bilan tirez-vous de ces journées? Quelles sont les pistes de réflexion qui ont été étudiées? 2. Comment voyez-vous l'impact de ces journées pour favoriser le dialogue et le rapprochement entre les deux pays? 3. Quel peut en être l'impact pour les entreprises belges présentes lors de ces rencontres?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B109
Date publication 10/03/2017, 20162017
Réponse

1. Le bilan général des rencontres économiques israélo-palestiniennes de Bruxelles du 14 décembre 2016 est sans nul doute positif. Les entreprises israéliennes, palestiniennes et belges participantes ont pu dialoguer directement et examiner ensemble des pistes concrètes visant à faire avancer le développement du Territoire palestinien. Sans entrer outre mesure dans le détail, les pistes de réflexion qui ont été examinées avaient trait aux thèmes suivants: l'existence de possibilités de dialogue et de contacts directs entre hommes d'affaires israéliens et palestiniens, les possibilités concrètes de développement économique qui existent dans les territoires palestiniens, les secteurs dans lesquels le potentiel de croissance est le plus significatif, le rôle que les entreprises israéliennes pourraient jouer (par exemple dans le soutien aux mesures susceptibles d'augmenter les possibilités d'exportation des produits palestiniens), les problèmes posés par les restrictions en matière de déplacement et d'accès, la nécessité de se concentrer sur des projets à long terme, l'assistance technique qui pourrait être prodiguée pour augmenter les standards de qualité des produits palestiniens, les mécanismes de garantie et d'assurance des risques qui pourraient être développés, les échanges d'expérience et de savoir-faire et le rôle de la diaspora palestinienne à cet égard, etc. 2. Il est clair que seule une solution politique au conflit israélo-palestinien permettra un réel épanouissement des capacités économiques palestiniennes et un développement durable de la Cisjordanie et de Gaza. Sans la fin de l'occupation et de la colonisation des territoires palestiniens, il sera bien entendu impossible de permettre au potentiel économique palestinien de pleinement s'épanouir. Je suis néanmoins convaincu que le développement économique et la diminution de la pauvreté peuvent également contribuer à la stabilité, à la sécurité et à la paix au Proche-Orient. Le développement des capacités économiques palestiniennes peut aussi renforcer les fondements économiques d'un futur État palestinien. Ces rencontres économiques pourraient donc contribuer aux efforts de la communauté internationale afin de favoriser un rapprochement entre les deux parties. 3. Plusieurs dizaines d'hommes d'affaires israéliens, palestiniens et belges de même que des représentants de différentes organisations internationales (Union européenne, Banque européenne d'investissement, Banque européenne de reconstruction et de développement, Banque mondiale, Bureau du Quartet) ont participé à cette Conférence. Les trois Régions étaient également représentées. Outre les deux sessions plénières, les participants ont pu se réunir en plus petits groupes pour discuter d'éventuelles opportunités d'affaires, plus particulièrement dans les secteurs de la santé, de l'innovation technologique et de l'agriculture. Une attention particulière a également été apportée aux possibilités d'investissements dans l'économie palestinienne. Des possibilités d'affaires pour les entreprises belges pourraient donc résulter de ces contacts.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocDEVELOPPEMENT ECONOMIQUE | ISRAEL | POLITIQUE EXTERIEURE | QUESTION DE LA PALESTINE | CONFERENCE INTERNATIONALE