...

Bulletin n° : B108 - Question et réponse écrite n° : 0935 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre Élections en Gambie.
Date de dépôt24/01/2017
Langue F
Publication question     B108
Date publication 03/03/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai24/02/2017

 
Question

Des élections présidentielles se sont tenues en Gambie le 1er décembre 2016. 1. Quel bilan tirez-vous de ces élections? Comment voyez-vous l'évolution du pays? 2. Quelle est l'évolution cette dernière année des relations bilatérales tant politiques qu'économiques avec la Gambie?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B109
Date publication 10/03/2017, 20162017
Réponse

1. Pour rappel, après avoir accepté le résultat des élections du 1er décembre 2016, le président sortant Yahya Jammeh (au pouvoir depuis 22 ans) a fait une brusque volte-face, contestant la victoire d'Adama Barrow. Après des semaines d'incertitude, l'ultime mission à Banjul du président guinéen Alpha Condé accompagné du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz le vendredi 20 janvier, a permis de convaincre l'ex-président de quitter le pouvoir. Dans une déclaration conjointe faite le 21 janvier à Banjul, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'Union africaine (UA) et l'ONU ont conlu la sortie de Yahya Jammeh en lui offrant des garanties (droits politiques, sécurité, biens personnels). La crise gambienne a vu l'engagement ferme et conjoint des États membres de la CEDEAO pour le respect de la légitimité populaire et du droit constitutionnel, avec des Chefs d'État payant de leur personne pour trouver par des moyens politiques et diplomatiques une solution pacifique négociée, mais aussi sans craindre d'agiter la menace du recours à la force et de le montrer concrètement par un déploiement sur le terrain. Les opérations militaires de la CEDEAO ont pris fin mais des forces de la CEDEAO (dans les faits l'Armée sénégalaise) sécuriseny cependant encore le pays. Le nouveau pouvoir est attendu pour ouvrir une nouvelle page de l'histoire du pays tant au niveau national, en matière de démocratie, de droits humains et de libertés publiques, et en matière de développement socio-économique, qu'au niveau régional et international, notamment dans ses relations avec le Sénégal, le Commonwealth et l'UE, et pour le maintien, déjà annoncé par le Président élu, de la Gambie dans le Statut de Rome et la CPI. 2. Les relations bilatérales entre la Belgique et la Gambie ont été limitées même si la Belgique est un partenaire très apprécié et qui jouit d'une grande visibilité grâce à la présence de Brussels Airlines, seule compagnie aérienne effectuant des vols de ligne entre l'Europe et la Gambie. La Gambie ne figure pas sur la liste des partenaires prioritaires de la Coopération belge. Ce pays bénéficie toutefois de l'Aide Publique au Développement (APD) de la Belgique par le canal de la coopération bilatérale indirecte et par celui du multilatéral. La Belgique a salué le rôle primordial de la CEDEAO, avec l'appui de l'Union africaine, de l'Union européenne et du Conseil de sécurité des Nations unies, pour faire respecter l'ordre constitutionnel en Gambie. Le ministre a également rapidement félicité le président Adama Barrow pour son investiture qui consacrait le respect du résultat des élections présidentielles du 1er décembre dernier et le choix du peuple gambien. Notre ambassadeur était d'ailleurs présent à l'inauguration du nouveau président.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocELECTION PRESIDENTIELLE | GAMBIE | POLITIQUE EXTERIEURE