...

Question et réponse écrite n° : 0936 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre La situation en Libye.
Date de dépôt25/01/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai24/02/2017

 
Question

Le représentant spécial du secrétaire général pour la Libye, Martin Kobler, a regretté le 6 décembre 2016 l'impasse dans laquelle se trouve la mise en oeuvre de l'accord politique libyen, conclu en décembre 2015, et a rappelé que cet accord demeurait le seul cadre viable pour le pays. 1. Quel bilan tirez-vous de cet accord conclu en 2015? Des progrès ont-ils été réalisés à vos yeux? Si oui, lesquels? 2. Quels sont les progrès réalisés par la Libye dans la lutte contre Daech, les groupes extrémistes et les réseaux criminels, notamment les passeurs, depuis la conclusion de cet accord?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B108
Date publication 03/03/2017, 20162017
Réponse

1. Fruit de 14 mois de négociations, l'accord politique libyen signé à Skhirat (Maroc) le 17 décembre 2015 a été salué par la communauté internationale. La MANUL (Mission d'appui des Nations Unies en Libye), dont le mandat vient d'être prolongé jusque septembre 2017, vise entre autres à aider à mettre en oeuvre l'accord de Skhirat par des activités de médiation et des missions de bons offices. Un peu plus d'un an après la conclusion de l'accord de Skhirat, force est de constater que beaucoup reste à faire afin de construire une Libye stable et unie. Des progrès ont certes été engrangés: le gouvernement d'union nationale opère maintenant depuis Tripoli, le Dialogue économique libyen a permis d'enregistrer quelques avancées telles que la mise à disposition de liquidités, l'approbation du budget 2017, la mise en place d'un mécanisme de coordination institutionnel entre le gouvernement d'union nationale et la Banque centrale libyenne, la production pétrolière a doublé, atteignant 700.000 barils par jour, la ville de Syrte est libérée de Daech, etc. Mais ces développements encourageants ne peuvent occulter le fait que les institutions issues de l'accord de Skhirat fonctionnent bien en-deçà des attentes, constat dressé par monsieur Kobler lui-même, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la MANUL. Loin de contrôler le pays ni même l'entièreté de la capitale, le gouvernement d'union nationale exerce une autorité limitée et est contesté par d'autres institutions, dont le Parlement de Tobrouk pourtant censé lui accorder la confiance. La situation économique, sécuritaire et humanitaire est alarmante. Étant donné les blocages persistants dans la mise en oeuvre de l'accord de Skhirat, un consensus semble se dessiner sur une renégociation partielle et limitée de ce dernier. Le premier ministre Sarraj, que j'ai rencontré récemment, s'est dit favorable à cette option. L'Union européenne, qui subit de plein fouet les conséquences du vide sécuritaire en Libye, va désormais se joindre aux efforts de l'Union africaine et de la Ligue arabe en soutien à la médiation des Nations unies. 2. Cette implication politique plus grande de l'UE dans la recherche d'une solution en Libye est d'autant plus essentielle que la route maritime de Méditerranée Centrale est devenue la première source d'arrivée de migrants en Europe depuis l'entrée en vigueur de l'accord entre l'UE et la Turquie en mars 2016 et que 90 % des migrants empruntant cette route partent de Libye. Le Sommet informel des Chefs d'État et de gouvernement tenu à Malte le 3 février 2017 ne s'y est pas trompé. Au-delà des mesures annoncées pour renforcer les efforts déployés par l'UE le long de la route de la Méditerranée centrale, il est essentiel de renforcer les capacités pour que les autorités libyennes soient en mesure de prendre le contrôle des frontières terrestres et maritimes et de lutter contre les activités de transit et de trafic.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocLIBYE | POLITIQUE EXTERIEURE