...

Question et réponse écrite n° : 0222 - Législature : 54


Auteur Barbara Pas, VB
Département Premier ministre
Sous-département Premier Ministre
Titre Les déplacements du roi Philippe à l'étranger.
Date de dépôt28/03/2017
Langue N
Statut questionRéponses reçues
Date de délai02/05/2017

 
Question

Les médias nous avaient rapporté, à l'époque, que le roi Philippe et sa famille avaient effectué fin 2016 un séjour en République dominicaine pour les fêtes de fin d'année. Madame Wouters avait alors posé au ministre de la Défense la question écrite n°1047 du 31 janvier 2017 concernant le transport de la famille royale vers cette villégiature (Questions et Réponses,  Chambre, 2016-2017, n°107). Or, le ministre a donné une réponse assez singulière, dans la mesure où il a déclaré qu'il n'avait nullement été fait appel à la Défense durant cette période pour organiser un vol destiné à la famille royale. Cette réponse est d'autant plus étrange que le Roi, pour des raisons de sécurité, ne peut en principe voyager que dans des avions de la Défense (voir notamment la réponse du même ministre à ma question écrite n°573 du 18 février 2016 (Questions et Réponses, Chambre, 2015-2016, n°68)). Voilà qui soulève de nombreuses questions. En effet, si le Roi a réellement effectué un voyage lointain dans un pays étranger (en avion, présumé-je) sans faire appel pour ce faire à la Défense, on est en droit de se demander pourquoi il ne pourrait pas également effectuer ses autres voyages, surtout privés, par avion ordinaire (et à ses frais), sans mettre la Défense et les citoyens à contribution. 1. Confirmez-vous que le Roi et sa famille ont passé plusieurs jours de vacances en République dominicaine pour les fêtes de fin d'année? 2. Dans l'affirmative, par quel moyen de transport le souverain s'y est-il rendu et qui a supporté les coûts de ce voyage? Comment sa sécurité a-t-elle alors été assurée? Le cas échéant, combien tout le dispositif a-t-il coûté aux contribuables? 3. Si le Roi n'a pas fait appel à la Défense pour ce voyage privé, pourquoi n'agit-il pas de même pour tous ses autres voyages privés? 4. Le cas échéant, le gouvernement envisage-t-il de prendre des mesures visant à revoir les règles?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

Pour des raisons de sécurité, les déplacements de sa Majesté le Roi s'effectuent, en principe, par avion gouvernemental. Si un tel avion n'est pas utilisé, quelle qu'en soit la raison, sa Majesté le Roi recourt à d'autres moyens de déplacement et toutes les mesures de sécurité nécessaires sont prises. Dans le cas évoqué par l'honorable membre, il n'a pas été fait appel à la Défense.

 
Descripteurs EurovocAVIATION MILITAIRE | VOYAGE | CHEF D'ETAT
Mots-clés libresPAYS ETRANGER