...

Question et réponse écrite n° : 0859 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste
Sous-département Coopération au développement, Agenda numérique, Télécommunications et Poste
Titre Coopération avec le Burkina Faso.
Date de dépôt23/03/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai02/05/2017

 
Question

L'Union européenne a annoncé qu'elle soutiendrait en partie le plan national de développement économique et social du Burkina Faso lors de la conférence des bailleurs qui a eu lieu le 7 décembre 2016. 1. Disposez-vous déjà de plus amples informations quant à la répartition de cette aide et de la contribution de l'UE? 2. Quels secteurs seront aidés en priorité? 3. Comment ont-ils été sélectionnés? 4. Quel sera le phasage de l'aide?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

1. L'aide annoncée à la Conférence de Paris implique l'ensemble des instruments financiers à disposition de l'UE dont la grande majorité est constituée des fonds du Programme Indicatif National, du Programme Indicatif Régional, du Fond Fiduciaire d'Urgence et de l'aide humanitaire d'urgence. L'Union Européenne a indiqué qu'elle appuyait le Burkina Faso à hauteur de 800 millions d'euros. 2. Les secteurs sont ceux définis dans les documents de programmation respectifs ou les objectifs des instruments financiers impliqués. Par exemple, pour ce qui concerne le Programme Indicatif National (le budget le plus important), les secteurs de concentration sont : (i) gouvernance, (ii) santé et (iii) sécurité alimentaire et nutritionnelle, agriculture durable et eau. L'UE a signé dans le courant du mois de mars 2017 un accord de financement sous forme d'appui budgétaire d'une valeur de 117 millions d'euros, pour le financement du Programme d'Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, à l'Agriculture Durable et à la résilience au Burkina Faso (PASANAD). Ce financement intervient suite aux engagements pris par l'Union Européenne (UE), dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gouvernance dans le domaine de la sécurité alimentaire et notionnelle et du renforcement de la résilience. Ainsi pendant cinq ans (2017-2021) cet appui budgétaire se traduira par des actions et investissements en faveur de l'agriculture irriguée, du petit élevage, de l'éducation nutritionnelle et de la mise à disposition d'intrants nutritionnels locaux permettant d'améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des ménages vulnérables. 3. En fonction du processus de programmation, qui implique une consultation avec le Burkina Faso et avec les États Membres présents au Burkina, ainsi qu'un avis positif des États membres à Bruxelles. 4. La plupart de ces fonds ont été ou vont encore être engagés en 2017, pour exécution pendant la période 2016-2020, qui coïncide avec le timing du Plan National de Développement Économique et Social du Burkina Faso.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocAIDE ECONOMIQUE | BURKINA FASO | POLITIQUE EXTERIEURE | UNION EUROPEENNE