...

Question et réponse écrite n° : 1124 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique
Sous-département Défense et Fonction publique
Titre Cybersécurité.
Date de dépôt30/03/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai09/05/2017

 
Question

La Défense recrute onze spécialistes civils dans le domaine de la cybersécurité. 1. Combien de personnes travaillent actuellement sur les questions de cybersécurité au sein de la Défense? 2. Quels sont plus concrètement les différentes missions et objectifs? 3. Comment évaluez-vous la coopération militaire dans ce domaine avec les pays voisins et les membres de l'OTAN?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

1. L'information relative à l'organisation de la capacité cyber et au nombre d'experts cyber employés par le Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) est classifiée. 2. Les missions de la capacité cyber militaire sont décrites dans la Stratégie de Cyber sécurité pour la Défense. a) Développer une cyber capacité opérationnelle en appui à l'intervention des forces armées. L'efficacité en opérations peut être renforcée et les réseaux opérationnels et systèmes d'armes propres doivent pouvoir être protégés, notamment contre une attaque numérique. b) Maintenir les risques dans le domaine cybernétique sous un niveau acceptable afin de garantir la bonne exécution de nos missions militaires, grâce à une analyse continue des cyber menaces, une gestion adéquate des vulnérabilités cybernétiques complétés par des moyens de détection efficients afin de déceler suffisamment tôt une cyberattaque. c) Contribuer à la préservation de la liberté d'action, plus particulièrement au maintien de la supériorité dans le domaine de l'information, à l'exécution avec succès des missions militaires et au respect des obligations légales (par exemple en vue de garantir la protection de données classifiées et personnelles). d) Améliorer la communication en vue d'informer et de convaincre les utilisateurs des menaces et des mesures à prendre contre les cyberattaques. e) Garantir une bonne collaboration avec les entités cybernétique nationales et internationales ainsi qu'avec l'industrie et le monde académique. 3. Dans le cadre de l'OTAN, il existe différentes plates-formes pour l'échange des informations. Cette information peut être de nature purement technique ou consister en une information/analyse stratégique. De plus, de l'information est également échangée sur base bilatérale avec entre autres les pays voisins. La coopération avec les pays partenaires est satisfaisante.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DE DEFENSE
Descripteurs EurovocINFORMATIQUE | POLITIQUE DE DEFENSE | ARMEE | SECURITE ET GARDIENNAGE