...

Bulletin n° : B116 - Question et réponse écrite n° : 2083 - Législature : 54


Auteur Barbara Pas, VB
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre Les Archives de l'État à Anvers.
Date de dépôt27/03/2017
Langue N
Publication question     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai02/05/2017

 
Question

Les travaux pour le relogement des Archives de l'État à Anvers ont débuté en 2007. À la suite d'un conflit avec l'entrepreneur, ces travaux accusent d'importants retards et dix années se sont déjà écoulées, depuis. 1. Quel est l'état d'avancement de ce dossier? Tous les litiges avec les entrepreneurs ont-ils été tranchés entre-temps et, dans la négative, quels points posent problème? Comment ces problèmes seront-ils résolus le cas échéant? 2. Quelles sont aujourd'hui les perspectives? D'ici à quand prévoit-on que les Archives de l'État à Anvers ouvrent de nouveau leurs portes au public ? 3. Quel était le coût initial du projet, quel montant a-t-on déjà déboursé et quel sera le coût final estimé ?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B148
Date publication 09/03/2018, 20172018
Réponse

1. Le conflit avec l'entrepreneur n'a pas été résolu à ce jour et aucune solution ne semble par ailleurs possible dans le cadre de l'ancien marché. L'on va donc tenter de conclure un nouveau marché. L'objectif est de clarifier autant que possible de manière concertée les différends existants concernant l'ancien marché. En vue de la conclusion d'un nouveau marché, les services de la Régie des Bâtiments adaptent actuellement le dossier du lot 2 (finition) et les installations techniques (électro et heating, ventilation and airconditioning) en tenant compte de la situation actuelle à la suite des modifications du lot 1 (gros oeuvre) et des adaptations du cahier des charges pour des raisons techniques d'exécution. Les dossiers techniques doivent également être adaptés aux modifications réglementaires et législatives en la matière. Vu qu'il s'agit d'un projet et d'un cahier des charges datant de plusieurs années, il était nécessaire de revoir les aspects financiers et organisationnels du dossier et d'adapter celui-ci aux normes actuelles. La Régie procède à présent à l'élaboration de nouvelles études pour la finition et les techniques et envisage de lancer ces travaux via un marché global. 2. Le lancement du nouveau marché est prévu en mai 2018. Les travaux seront entamés fin 2018 et achevés fin 2019. 3. Gros oeuvre fermé: 4.969.292,23 euros TVA incluse (déjà exécuté et payé). Finition, techniques comprises: 4.200.000 euros. Au total, le coût final estimé s'élèvera à 9.170.000 euros alors qu'un montant de 6.827.097,71 euros était prévu (selon l'estimation budgétaire de 2007). Ces surcoûts sont en partie dus aux discussions avec l'entrepreneur chargé du gros oeuvre, aux modifications du projet et aux modifications (actualisation) des dossiers déjà engagés (finitions et techniques).

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocPROVINCE D'ANVERS | ARCHIVES | POUVOIRS PUBLICS | INDUSTRIE DU BATIMENT | BATIMENT