...

Bulletin n° : B123 - Question et réponse écrite n° : 1923 - Législature : 54


Auteur Kattrin Jadin, MR
Département Ministre de la Justice
Sous-département Justice
Titre Prisons. - Réintégration.
Date de dépôt12/05/2017
Langue F
Publication question     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai20/06/2017

 
Question

Un article paru le 11 mai 2017 dans La Libre Belgique, nous a fait part de témoignages de plusieurs femmes incarcérées dans la prison de Lantin. Les femmes disent, entre autre, qu'elles se sentent déconnectées et qu'elles n'apprennent rien alors que ce serait important pour la réintégration dans la société. Quelles mesures ont déjà été prises pour améliorer la réintégration dans les prisons fermées comme dans la prison de Lantin?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B124
Date publication 07/07/2017, 20162017
Réponse

Afin de donner de la structure à la vie des détenues, la journée est répartie selon un horaire précis. Cette structure se rapproche le plus possible de celle de la vie hors de prison et doit contribuer à ce que, après leur réintégration dans la société, elles n'éprouvent pas de difficultés supplémentaires pour reprendre le rythme de la vie quotidienne normale. Au Quartier Femmes de la prison de Lantin, la prison s'efforce de fournir une offre de cours, de formations et d'activités la plus large et la plus variée possible afin de rencontrer les attentes du plus grand nombre en fonction des propositions formulées par les différents acteurs qui interviennent dans la prison. Ainsi, la prison propose différents cours et ateliers de langues, de couture-habillement, de secourisme, d'informatique, d'écriture, de dessin, de théâtre, de création de bijoux, d'image de soi et d'alimentation, et en outre un certain nombre de cours de remise à niveau, une formation "Vivre ensemble", etc. Ces différentes activités donnent aux détenues la possibilité d'élargir leurs connaissances et d'entretenir ou développer leurs aptitudes afin de préparer la vie après la prison. Toutefois, force est de constater que ce sont souvent les mêmes qui s'y inscrivent. Les détenues ont aussi la possibilité de travailler au sein de la prison, que ce soit à des tâches domestiques ou en ateliers pour des entrepreneurs extérieurs. Pour certaines, il s'agit de leur première expérience de travail qui peut les inciter à chercher un travail une fois libérées. Pour d'autres, cela peut être une opportunité de se découvrir certains domaines d'intérêt.

 
Desc. Eurovoc principalDROIT PENAL
Descripteurs EurovocDROIT PENAL | ETABLISSEMENT PENITENTIAIRE | INTEGRATION SOCIALE | DETENU