...

Question et réponse écrite n° : 1181 - Législature : 54


Auteur Gautier Calomne, MR
Département Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique
Sous-département Défense et Fonction publique
Titre Selor. - Procédure de recrutement de pompiers bruxellois (QO 15703).
Date de dépôt29/05/2017
Langue F
Statut questionRéponses reçues
Date de délai03/07/2017

 
Question

Le service d'incendie et d'aide médicale urgente (SIAMU) de la Région bruxelloise connaît, actuellement, des difficultés importantes au niveau de la mobilisation de ressources humaines suffisantes par rapport aux exigences de terrain. En effet, suite à l'entrée en vigueur d'un arrêté royal fixant le nombre de pompiers de cinq à six par autopompes, les soldats du feu ne sont malheureusement pas en nombre pour respecter ces règles. Je cite à ce propos un représentant du syndicat SLFP: "On nous demande de mettre six hommes par autopompes, alors que nous manquons de personnel. Seules deux équipes peuvent désormais partir simultanément de la caserne centrale de l'état-major, la troisième ayant été supprimée ce lundi faute d'hommes de garde". De son côté, la secrétaire d'État bruxelloise en charge de ce dossier a indiqué que des recrutements sont en cours, mais qu'ils sont soumis à un temps d'attente en raison des procédures menées par le Selor. D'évidence, je ne vous interrogerai pas sur les carences de ce dossier, qui relève évidemment du gouvernement bruxellois, en ce compris les prolongements jusqu'à l'état de vétusté de certaines casernes, dont celle située à Uccle. Toutefois, il me plairait d'obtenir quelques clarifications s'agissant de l'évocation du Selor 1. Pouvez-vous préciser ce qu'il en est des procédures de recrutement de pompiers évoquées par la secrétaire d'État bruxelloise? Concrètement, combien de nouveaux agents sont potentiellement concernés et quel est l'agenda de ce processus? 2. Savez-vous s'il existe d'éventuels retards dans le chef du Selor? Le cas échéant, pouvez-vous en préciser les causes? 3. Une réunion de concertation aurait été organisée en urgence au début du mois de janvier à propos de ce dossier. Pourriez-vous indiquer si les services du Selor ont éventuellement été associés à cette rencontre?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Réponse

Selor est arrivé au terme des procédures de sélection de sapeurs-pompiers ambulanciers francophones et néerlandophones. Une réserve de 75 lauréats néerlandophones sera consultable début mars et une réserve de 120 francophones sera consultable début avril 2017. Une erreur dans la transmission des résultats informatisés de la seconde épreuve, organisée fin du mois de septembre 2016, a eu des répercussions sur le planning de la suite des épreuves francophones et néerlandophones. À la demande de mon cabinet, des actions ont été prises pour réduire au maximum ce type de risque et éviter les problèmes rencontrés lors de cette sélection: - l'analyse des résultats du questionnaire à choix multiples a priori par les concepteurs des questions lors de la phase de pré-testing; - l'analyse des items a posteriori suite aux analyses des résultats des candidats. Malgré cet évènement, le Selor et le Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente (SIAMU) ont travaillé conjointement afin de maintenir des délais raisonnables. Plusieurs réunions constructives ont été organisées entre le Selor et le SIAMU, à notre connaissance, la dernière réunion avec Selor date du mois de décembre 2016. Ainsi, la liste de recrutement néerlandophone a été délivrée le 17 mars conformément au planning établi au départ. Vu le nombre plus élevé de candidats inscrits à la procédure francophone, le planning de celle-ci, a été prolongé de trois semaines. Les derniers entretiens se sont déroulés le 3 avril. La liste de lauréats francophones a été délivrée le 19 avril 2017.

 
Descripteurs EurovocLUTTE ANTI-INCENDIE | RECRUTEMENT | REGION DE BRUXELLES-CAPITALE | CONCOURS ADMINISTRATIF | MEDECINE D'URGENCE
Mots-clés libresSERVICE D'INCENDIE