...

Bulletin n° : B123 - Question et réponse écrite n° : 2334 - Législature : 54


Auteur Catherine Fonck, CDH
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre La situation de la ligne 130a (QO 17721).
Date de dépôt12/05/2017
Langue F
Publication question     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai20/06/2017

 
Question

La ligne 130a relie Erquelinnes à Charleroi-Sud. La particularité de cette ligne réside dans le fait qu'entre Marchienne-Zone et Erquelinnes, la ligne 130a traverse 15 fois la Sambre et que les tabliers métalliques des ponts sont en fin de vie et présentent de nombreuses défectuosités. Par conséquent, un programme de remplacement des tabliers métalliques vétustes est en cours depuis plusieurs années (PPI 2001-2012). Certaines phases du programme sont terminées mais d'autres ont été reportées par manque de budget. Ainsi, depuis 2014, les dégradations constatées aux ponts 7, 8, 9, 10 et 11 ont nécessité d'imposer un ralentissement à 60 km/h sur ces ouvrages. Récemment, Infrabel a annoncé que la ligne 130a passerait à voie unique à partir de 2019 par manque de moyens budgétaires. 1. Confirmez-vous que la ligne 130a passera à voie unique à partir de 2019? 2. Confirmez-vous que la raison de cette dégradation du service offert aux citoyens est le manque de moyens budgétaires? 3. Quel sera précisément l'impact de cette mise à voie unique de la ligne 130a? 4. Le maintien de la ligne est-il cependant garanti?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B155
Date publication 09/05/2018, 20172018
Réponse

Infrabel m'informe que la mise à voie unique d'une partie de la ligne 130a fait l'objet de discussions internes. Au stade actuel, la SNCB précise que la mise à voie unique de certains tronçons n'aura aucun impact sur le service des trains prévu dans le cadre du plan de transport 12/2017 - 2020. Infrabel ajoute encore que son projet de plan pluriannuel d'investissement ne remet pas en cause la viabilité de la ligne. Quoi qu'il en soit, je rappelle que conformément à l'article 90 du contrat de gestion d'Infrabel, la société doit maintenir le niveau de capacité du réseau à un niveau au moins égal à celui constaté à la date de signature du contrat de gestion. Toute modification doit faire l'objet d'une analyse démontrant que la capacité est suffisante pour la mise en oeuvre de l'offre ferroviaire prévue par la SNCB avec une marge d'augmentation possible, sachant que sur cette ligne roulent également des convois de marchandises. Cette analyse doit encore être réalisée par Infrabel.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPROVINCE DU HAINAUT | INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT | POLITIQUE DES TRANSPORTS | RESEAU FERROVIAIRE | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB