...

Bulletin n° : B123 - Question et réponse écrite n° : 2336 - Législature : 54


Auteur Roel Deseyn, CD&V
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Le report continuel de la rénovation de la gare de Waregem.
Date de dépôt16/05/2017
Langue N
Publication question     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai20/06/2017

 
Question

Les autorités communales de Waregem ont entamé les travaux de réaménagement de la Westerlaan et de la Noorderlaan en 2016. Les travaux aux alentours de la gare, planifiés pour l'été 2017, constituent l'élément central de ce réaménagement. Il est frappant de constater que la SNCB et Infrabel sont absentes de cette rénovation. Les premiers contacts visant à faire coïncider la rénovation des alentours de la gare et la remise à neuf du bâtiment voyageur remontent en effet à plus de dix ans. Toutes les parties s'étaient engagées plusieurs fois à faire concorder la rénovation du bâtiment de la gare et les travaux de voirie devant celle-ci. Étant donné que la SNCB n'a pas pu, jusqu'à ce jour, honorer son engagement, les autorités communales se sont vues contraintes de déjà faire démarrer les travaux de voirie, et ce avec du retard. Il est surprenant que cette rénovation se fasse tant attendre. La forte croissance du nombre de voyageurs au cours des dix dernières années à la gare de Waregem (de 1.752 voyageurs à l'embarquement par jour en 2009 à 2.650 par jour aujourd'hui) fait d'elle une gare importante sur la ligne 75, qui dispose par ailleurs d'une grande force d'attraction pour l'arrière-pays du sud de la Flandre occidentale. Le besoin de rénovation est pourtant grand: la gare ne dispose que d'un seul ascenseur vers le quai n° 1 et est à peine accessible pour les personnes à mobilité réduite; le passage souterrain sombre et étroit qui ouvre un accès depuis l'arrière de la gare (Boulezlaan) suscite souvent chez les utilisateurs un sentiment d'insécurité et ne peut être utilisé par les personnes à mobilité réduite; l'emplacement actuel du bâtiment de la gare et des voies coupe la ville en son milieu et entrave la circulation routière, etc. Plusieurs gares situées dans les environs de Waregem, qui sont plus petites et attirent moins de voyageurs, ont récemment bénéficié d'un lifting ou d'une rénovation complète. Les autorités communales de Waregem font preuve de beaucoup de bonne volonté pour parvenir en commun à des résultats. Elles ont dans le passé prêté leur concours à la réalisation d'une grande aire de stationnement à côté de la gare destinée à accueillir les flux croissants de voyageurs de la région. Une collaboration que la SNCB a récemment tournée à son avantage en introduisant un stationnement payant via B-parking. Après s'être informées à l'occasion de contacts bilatéraux, les autorités communales ont appris que la SNCB était disposée à effectuer les travaux mais qu'elle attendait la décision de la cellule d'investissement du gouvernement pour les entamer. Les investissements de 370 millions d'euros annoncés pour la Flandre dans ce cadre pourraient apporter une solution. 1. En ce qui concerne le nombre d'usagers. a) Pouvez-vous fournir un aperçu de l'évolution du nombre d'usagers de la gare de Waregem au cours des cinq dernières années (si possible au cours des dix dernières années)? b) La SNCB a introduit récemment un stationnement payant pour le grand parking situé à l'arrière de la gare. Cette décision a-t-elle un impact sur le nombre de voyageurs et sur l'utilisation du parking? c) Quel bilan la SNCB tire-t-elle de l'introduction du stationnement payant à Waregem? 2. En ce qui concerne la nécessaire rénovation du bâtiment de la gare de Waregem. a) Reconnaissez-vous la nécessité d'une rénovation du bâtiment de la gare? b) Qu'est-ce qui empêche encore une éventuelle rénovation? Est-il exact que la balle est dans le camp du gouvernement en ce qui concerne la décision de rénovation? c) Est-il possible de fournir un calendrier pour l'exécution des nécessaires travaux de rénovation? Existe-t-il déjà des plans concrets à cette fin? d) Comment la SNCB peut-elle encore soutenir la ville de Waregem dans le cadre de la mise en oeuvre de sa politique de mobilité et des travaux en cours à court et moyen terme? 3. En ce qui concerne l'accessibilité des quais et de la gare. a) Quelles interventions la SNCB peut-elle d'ores et déjà réaliser afin de rendre la gare accessible aux personnes à mobilité réduite tant à l'avant qu'à l'arrière de la gare? b) Accordera-t-on de l'attention, lors de la rénovation, aux possibilités de franchissement du bâtiment de la gare? Les voies se trouvent en effet à une certaine hauteur et reposent d'un bout à l'autre sur un talus. Ainsi, l'avant et l'arrière de la gare sont-ils séparés. c) Le rehaussement des quais se fait aussi attendre. Quand exécutera-t-on ces travaux?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B159
Date publication 12/06/2018, 20172018
Réponse

1. a) Vous trouverez ci-dessous le tableau reprenant le nombre moyen de voyageurs montés en gare de Waregem durant les six dernières années: Ces comptages résultent d'une courte observation dans le temps, ce qui implique une possible marge d'erreur, qui peut être significative dans certains cas. Néanmoins, ces comptages constituent la seule source disponible permettant d'estimer le nombre de voyageurs montés et descendus par gare, ainsi que leur évolution à long terme. Les chiffres ne permettent pas de faire la distinction entre les voyageurs qui se rendent à la gare pour prendre le train et les voyageurs en correspondance (ceux-ci sont donc comptés deux fois). b) et c) Les parkings de la gare étaient complets. Après la mise en service (en octobre 2016) des installations de stationnement, la SNCB a constaté une diminution de l'occupation des parkings. Des places de stationnement sont donc à nouveau disponibles pour les clients de la SNCB. L'un des objectifs de la stratégie de stationnement de la SNCB consiste à garantir une place de parking 24h/24 et 7 jours/7 à ses abonnés. Certains ménages s'y rendaient avec trois véhicules. D'autres, habitant à moins d'un km de la gare, empruntaient aussi systématiquement leur voiture pour rejoindre la gare. Sans compter certains non-usagers du train qui utilisaient également le parking de la gare. La SNCB a donc pris des mesures, car le stationnement gratuit ne fonctionnait manifestement pas. La SNCB souhaite en outre souligner qu'un abonné ne paie qu'1,50 euros/jour pour une place de parking garantie 24h/24 et 7 jours/7. Selon la SNCB, l'évaluation des parkings payants est positive. Entre-temps, les deux parkings réunis sont de nouveau occupés à plus de 50 %, et la SNCB n'observe aucun signe établissant que des voyageurs aient cessé de les utiliser. La SNCB précise qu'elle discute toujours de sa stratégie en matière de parkings avec les autorités locales. Ceci permet aux autorités locales d'élaborer un plan de mobilité adapté aux abords de la gare. Cela fut également le cas à Waregem. 2. La SNCB veille à consacrer ses ressources financières aux priorités des voyageurs (confort et accessibilité des quais, parkings, etc.). La SNCB examine la possiblité de combiner le nettoyage des façades du bâtiment de gare aux travaux d'assainissement et de voirie Noorderlaan-Westerlaan. 3. a) La SNCB déplore qu'il n'y a eu aucune concertation concernant les plans et l'aménagement de l'autoroute cyclable du côté de la Boulezlaan. La possibilité de supprimer la "fosse" au niveau du couloir sous voies au moyen d'une passerelle adaptée existait, de manière à rendre le couloir sous voies intégralement accessible. Actuellement, la SNCB n'est pas en mesure de résoudre ce problème. b) Ceci sera examiné dans l'étude à réaliser. c) Le rehaussement des quais de la gare de Waregem est prévu dans le plan pluriannuel d'investissement de la SNCB. La mise en oeuvre par Infrabel et la SNCB est prévue à partir de 2020. Le timing peut encore égèrement changer en fonction des possibilités de mise hors service des voies. À ce moment-là, l'accès aux quais sera intégral.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocENTRETIEN | PROVINCE DE FLANDRE OCCIDENTALE | POLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT FERROVIAIRE | GARE FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB