...

Bulletin n° : B123 - Question et réponse écrite n° : 2337 - Législature : 54


Auteur Emmanuel Burton, MR
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Les nombreux départs de conducteurs de train vers d'autres fonctions internes.
Date de dépôt16/05/2017
Langue F
Publication question     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai20/06/2017

 
Question

Les syndicats s'inquiètent du départ de conducteurs de train vers d'autres fonctions internes. Un départ que certains n'hésitent pas à qualifier "d'exode". D'après différentes sources, sur un total de 3.658 conducteurs, le nombre de conducteurs qui souhaiteraient changer de poste à la SNCB varie entre 50 et 400. 1. Avez-vous pris connaissance de cette information? Connaissez-vous les raisons qui poussent ces nombreux travailleurs à vouloir changer de métier? 2. Connaissez-vous le nombre exact de demandes de changement de poste provenant de conducteurs de train? 3. La SNCB compte-t-elle réagir à cet "exode" des conducteurs de train?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B139
Date publication 11/12/2017, 20172018
Réponse

1. Le phénomène des conducteurs de train qui veulent changer de métier, a toujours existé. Si ce nombre venait à présent à augmenter, la SNCB estime que cela résulterait plutôt de facteurs tels que l'augmentation du nombre de jours à prester, l'introduction permanente de nouvelles technologies, des modifications constantes à la réglementation, la rémunération très attrayante chez d'autres opérateurs, etc. L'évolution de tels facteurs peut contribuer au fait qu'un conducteur de train fasse en effet le choix de remettre son métier en question. 2. Le tableau ci-dessous reprend les données chiffrées relatives au nombre de conducteurs de train qui ont participé à un examen aux Chemins de fer belges au cours des 4 dernières années. La plupart des conducteurs de train ayant participé aux examens l'a fait dans le cadre de la promotion interne (épreuves de sélection, épreuves fermées de conducteur de train principal). Ces informations figurent dans la deuxième colonne. Les troisième et quatrième colonnes reprennent les données liées au nombre de conducteurs de train qui souhaitent changer de métier via la participation à des sélections organisées pour les membres du personnel et les externes. Cela concerne aussi bien les sélections avec promotion (troisième colonne), pour lesquelles des exigences de diplôme sont posées, que des sélections sans promotion (quatrième colonne), pour lesquelles aucun diplôme n'est requis. 3. La SNCB essaie avant tout de se faire une idée plus précise de cette problématique complexe, tant au niveau qualitatif que quantitatif. En fonction de cela, la SNCB vérifiera si des mesures ciblées doivent éventuellement être prises et si oui, lesquelles. À cet égard, il ne faut pas perdre de vue la libéralisation future du transport intérieur de voyageurs.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocMOBILITE DE LA MAIN-D'OEUVRE | PERSONNEL DE CONDUITE | POLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB