...

Bulletin n° : B055 - Question et réponse écrite n° : 0879 - Législature : 54


Auteur Inez De Coninck, N-VA
Département Ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre La consommation énergétique des voitures M7.
Date de dépôt17/11/2015
Langue N
Publication question     B055
Date publication 21/12/2015, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai18/12/2015

 
Question

La commande des nouvelles voitures à double étage (M7) se concrétise de plus en plus. Il s'agira d'une commande d'une importance considérable puisqu'elle sera la plus grande de l'histoire de la SNCB. Il est dès lors essentiel que chacun des aspects de cette commande soit mûrement réfléchi et axé sur l'avenir. Une maquette de ce matériel pouvait être visitée récemment. Les organisations de voyageurs ont formulé quelques observations à ce propos. Une de ces observations avait trait au coût énergétique de ce matériel. L'énergie représente un poste de coûts important pour la SNCB. Ces dépenses ont atteint 87,65 millions d'euros en 2014 (traction électrique SNCB). La réduction de la consommation d'énergie constitue également un objectif général pour notre société dans son ensemble. Or pour abaisser cette consommation, il est important que les nouveaux trains à double étage soient (plus) économes en énergie. 1. a) Quelle est la consommation énergétique d'une rame de M7? b) Pouvez-vous comparer ce résultat à celui obtenu par les autres rames (par exemple de M6)? 2. Quelles mesures d'économie d'énergie ont été appliquées? 3. La consommation énergétique a-t-elle été prise en considération lors de l'adjudication? Dans l'affirmative, comment?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Réponse

1. a) et b) On ne peut donner de valeurs absolues et fiables des consommations pour les types de matériel car celles-ci dépendent fortement des modes d'exploitation (vitesse, fréquence des arrêts, etc.), de la composition des trains, etc. 2 et 3. Cependant, les M7 ont des caractéristiques de base, exigées contractuellement, qui les rendront de facto plus performantes en matière de consommation d'énergie. Elles seront en effet équipées d'une chaîne de traction qui réduit la consommation d'énergie grâce, d'une part à son rendement élevé et, d'autre part, à l'utilisation accrue du freinage électrique. Celui-ci permet le renvoi de l'énergie de freinage au réseau électrique, où cette énergie pourra être récupérée par un autre consommateur au lieu d'être dissipée sous forme de chaleur dans les freins. Par ailleurs, maximiser le freinage électrique génère moins de poussière au freinage et n'utilise pas de fluides polluants. Afin d'optimiser la consommation électrique pour le chauffage ou la climatisation, les portes d'accès se fermeront automatiquement lorsque les voitures restent à quai afin de préserver la température à l'intérieur. L'ensemble de l'éclairage des compartiments voyageurs sera 100 % LED, moins énergivore. Les voitures pilotes M7 seront équipées d'un nez mieux profilé améliorant l'aérodynamique, minimisant ainsi le coefficient de traînée (Cx), et donc la résistance à l'avancement du train. D'autres aspects environnementaux sont également pris en compte. Ainsi, le débit de ventilation des équipements du train sera variable en fonction des besoins de ces différents équipements, ce qui permet de réduire les nuisances sonores. Les peintures en phase aqueuse seront privilégiées. Les matériaux seront soigneusement choisis pour minimiser l'empreinte carbone et maximiser le taux de recyclage en vue d'atteindre 98 %.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocCONSOMMATION D'ENERGIE | PARC FERROVIAIRE | POLITIQUE DES TRANSPORTS | TRANSPORT FERROVIAIRE | ACHAT
Mots-clés libresSNCB