...

Bulletin n° : B064 - Question et réponse écrite n° : 0476 - Législature : 54


Auteur Denis Ducarme, MR
Département Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
Sous-département Affaires étrangères et européennes
Titre Les accords d'association. - Géorgie, Moldavie et Ukraine.
Date de dépôt27/01/2016
Langue F
Publication question     B064
Date publication 29/02/2016, 20152016
Statut questionRéponses reçues
Date de délai26/02/2016

 
Question

Il y a un an l'Union européenne a ratifié trois accords d'association et de libre-échange approfondi et complet avec la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine. 1. Quel bilan tirez-vous de cette première année d'existence de ces trois accords d'association et de libre-échange? Des progrès restent-ils à fournir? 2. Avons-nous des informations quant à l'impact sur notre pays, notamment en termes économiques?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B069
Date publication 14/04/2016, 20152016
Réponse

Les accords d'association, dont les accords de libre-échange approfondi sont parties intégrantes, constituent des feuilles de route pour un rapprochement économique et politique avec l'Union européenne: étant donné l'ampleur des réformes à accomplir dans ces trois pays de l'ex-URSS, on ne peut donc espérer que ces accords d'association aient un impact significatif en seulement un an. On travaille sur un horizon plus long. Néanmoins, la mise en oeuvre de ces accords a exigé des adaptations significatives tant du secteur privé que du secteur public dans ces trois pays, ce qui est positif. Évidemment, des progrès restent à fournir, notamment en termes de bonne gouvernance et de respect de l'état de droit, qui restent encore des points faibles dans l'ensemble du voisinage Est de l'UE. Durant les dix premiers mois de 2015, nos exportations vers l'Ukraine ont diminué de 22,1 % tandis que nos importations de ce pays ont chuté de 23,6 %. Mais on connaît le contexte de guerre que vit ce pays. Le tableau est plus contrasté en ce qui concerne la Moldavie (exportations belges: +0,5 %, importations belges: -61,1 %) et la Géorgie (exportations -6,3 %, importations +18,5 %). Il faut néanmoins relever que toute cette zone est affectée par de graves difficultés économiques. Compte tenu de notre expérience concernant notamment la Turquie, la Pologne et les pays baltes par exemple, avec lesquels nos échanges ont spectaculairement augmenté ces dernières années, je ne doute pas que la liberté des échanges produira à terme des effets positifs considérables pour nos exportateurs.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE EXTERIEURE
Descripteurs EurovocACCORD DE COOPERATION | POLITIQUE EXTERIEURE | UKRAINE | GEORGIE | REPUBLIQUE DE MOLDOVA