...

Bulletin n° : B095 - Question et réponse écrite n° : 1758 - Législature : 54


Auteur Jef Van den Bergh, CD&V
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre La vision à long terme en ce qui concerne les lignes rurales (QO 13692).
Date de dépôt03/10/2016
Langue N
Publication question     B095
Date publication 16/11/2016, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai08/11/2016

 
Question

Dans votre note de politique générale, vous affirmez qu'une série d'éléments justifient la préservation des dessertes ferroviaires en zone rurale. Ainsi, aucune fermeture de points d'arrêt ou de gare n'est programmée d'ici 2020. Nous devons toutefois adopter une vision à bien plus long terme lorsqu'il est question des chemins de fer. Il ressort de questions écrites antérieures qu'Infrabel procède actuellement à une segmentation du réseau ferroviaire. Après l'exercice de catégorisation "ABCD", Infrabel s'attelle à présent à l'élaboration d'une nouvelle terminologie pour les différents types de lignes de chemin de fer. C'est sur cette base qu'Infrabel sera ensuite en mesure d'ajuster sa politique d'entretien et de renouvellement des lignes du réseau. Une grande incertitude règne dans les zones rurales au sujet de la politique ferroviaire à long terme. En fin 2014, les médias rapportaient qu'Infrabel aurait proposé à votre prédécesseur de fermer trois lignes rurales wallonnes. Si les lignes ferroviaires sont condamnées, à terme, à disparaître dans la plupart des régions rurales, certaines provinces comme la Flandre occidentale et le Limbourg se retrouveront entièrement privées de transport ferroviaire. 1. Où en est Infrabel dans sa réflexion concernant la catégorisation des lignes ferroviaires? 2. Pourriez-vous fournir davantage de précisions au sujet de la terminologie désormais utilisée par Infrabel et des ambitions liées à chaque type de ligne ferroviaire? Dans quels délais Infrabel entend-il réaliser ces ambitions? 3. Comment envisagez-vous l'avenir à long terme (après 2020) des lignes rurales? Comment comptez-vous réaliser cette vision ?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Réponse

La segmentation du réseau est actuellement toujours en phase de développement au sein du gestionnaire de l'infrastructure. Par analogie avec d'autres gestionnaires d'infrastructure, Infrabel souhaite disposer d'un instrument de gestion qui lui permet de déterminer ses investissements prioritaires à long terme en s'appuyant sur des critères objectifs. Cette segmentation ne fait en aucun cas suite aux récentes mesures d'économie. Pour ce qui est du calendrier, je peux seulement indiquer qu'Infrabel accorde pour l'instant la priorité absolue à l'élaboration de son plan financier. Je suis convaincu que le transport ferroviaire a une pertinence en zone rurale dès lors que certaines conditions sont remplies, notamment en matière de flux de voyageurs, de mode d'exploitation ferroviaire et d'articulation performante entre le train et le bus. Les travaux du CEMM permettront de mieux préciser ces conditions et de définir une vision stable dans le temps de l'offre de transport public dans les zones faiblement peuplées.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocPOLITIQUE DES TRANSPORTS | REGION RURALE | RESEAU FERROVIAIRE | SERVICE | TRANSPORT FERROVIAIRE
Mots-clés libresSNCB