...

Bulletin n° : B102 - Question et réponse écrite n° : 1804 - Législature : 54


Auteur Jean-Marc Nollet, Ecolo-Groen
Département Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments
Sous-département Sécurité et Intérieur
Titre Régie des Bâtiments. - Mesures de prévention contre le burn out.
Date de dépôt30/11/2016
Langue F
Publication question     B102
Date publication 20/01/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai10/01/2017

 
Question

En 2013, plus de 120.000 Belges ont été frappés par une absence de longue durée suite à une pathologie psychosociale. Depuis septembre 2014, toutes les entreprises doivent mettre en place des mesures de prévention afin de sensibiliser leurs employés au burn out. Dans ce cadre, au niveau de la Régie des Bâtiments, j'aimerais obtenir quelques informations. 1. Quel est le taux d'absentéisme? Quelle est l'évolution de ce taux d'absentéisme durant les cinq dernières années, et si possible durant les dix dernières années? 2. Quelles leçons politiques tirez-vous de ces chiffres? 3. Quelles mesures avez-vous prises afin de diminuer ce taux d'absentéisme? 4. Quelles mesures préventives ont été mises en place au niveau de la prévention du burn out? 5. Quelles sont les mesures qui ont été prises afin de favoriser l'autonomie et la participation des travailleurs dans la structure? 6. Quels outils de détection précoce du burn out ont été mis en place? 7. Quels sont les moyens financiers alloués à la prévention du burn out? Quelle est l'évolution de ce budget depuis l'entrée en vigueur de la loi de 2014?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B105
Date publication 10/02/2017, 20162017
Réponse

1. Il ressort de l'examen des données statistiques annuelles sur l'évolution de l'absentéisme au sein de la Régie des Bâtiments depuis 2010 établies par MEDEX qu'il y eu une légère augmentation du taux d'absentéisme au sein de la Régie des Bâtiments (8,23 % en 2015 par rapport à 6,29 % en 2010). 2. La différence constatée est due essentiellement au fait qu'alors que le nombre d'absences est globalement en diminution constante par rapport à 2010, on remarque que la durée moyenne des absences de longue durée (absence de plus de 21 jours ouvrables) est sensiblement plus importante en 2015 qu'en 2010. Il n'y a pas de différence marquante par contre entre les données de 2015 et celles de 2010 en ce qui concerne les absences d'un jour et les absences d'une durée de 2 à 21 jours. Il est difficile toutefois de tirer des leçons plus précises de ces chiffres. En effet, les données relatives à la nature du diagnostic justifiant ces absences pour maladie sont bien évidemment protégées par le secret médical et ne sont en aucune manière portées à la connaissance de la Régie des Bâtiments par MEDEX qui réceptionne les certificats médicaux justifiant les absences. 3. Plusieurs mesures ont été prises depuis plusieurs années en matière d'absentéisme. Outre les demandes de contrôles ponctuels transmises à Medex, la Régie des Bâtiments effectue des contrôles réguliers quant au respect de la réglementation et prend, si nécessaire, des sanctions à l'encontre des membres du personnel qui ne respectent pas les dispositions réglementaires en la matière (communication tardive des absences, non-respect des obligations en matière de contrôle de l'absence par les médecins contrôleurs et de transmission de certificat médical) 4. Actuellement la Régie des Bâtiments n`a pas encore pris de mesures préventives au niveau de la prévention du burnout. Un projet relatif à ce sujet a été établi par la Régie, en collaboration avec le service externe de prévention (Idewe asbl), et sera exécuté en 2017. Dans une première phase, prévue pour le premier semestre 2017, 60 personnes de la ligne hiérarchique seront formées en matière de la reconnaissance du burnout et des mesures à prendre. 5. En 2016, la Régie a initié un projet relatif à l'introduction des nouveaux modes de travail contribuant à promouvoir pleinement le travail orienté résultats. Le but visé est d'instaurer le travail non lié à un horaire ou à un lieu, dans la mesure du possible, pour offrir aux fonctionnaires davantage de responsabilité et d'autonomie dans l'exécution de leurs tâches. 6. Actuellement la Régie des Bâtiments n`a pas encore mis en place des outils de détection précoce du burnout. Lors de l`exécution du projet (mentionné au point 4 ci-dessus), des outils de ce genre vont suivre. 7. Actuellement la Régie des Bâtiments n`a pas encore alloué des moyens financiers spécifiquement à la prévention du burnout. Les cas de burnout qui se sont déjà produits ont été traités dans le cadre général de la surveillance de la santé, pratiquée au sein de la Régie. Compte tenu de ce qui précède, la Régie des Bâtiments ne dispose pas de chiffres relatifs à l'évolution de ce budget.

 
Desc. Eurovoc principalPOUVOIRS PUBLICS
Descripteurs EurovocADMINISTRATION PUBLIQUE | CONGE DE MALADIE | PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL | POUVOIRS PUBLICS | SATISFACTION AU TRAVAIL
Mots-clés libresREGIE DES BATIMENTS