...

Bulletin n° : B116 - Question et réponse écrite n° : 1477 - Législature : 54


Auteur Nathalie Muylle, CD&V
Département Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
Sous-département Affaires sociales et Santé publique
Titre Les sucrés ajoutés dans les aliments salés.
Date de dépôt24/03/2017
Langue N
Publication question     B116
Date publication 05/05/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai02/05/2017

 
Question

Le 13 juin 2013, vous avez renouvelé avec FEVIA, la Fédération de l'industrie alimentaire belge et COMEOS, la fédération du commerce et des services, la "Convention pour une alimentation équilibrée". Les entreprises alimentaires, les commerçants, les chaînes de restauration, les entreprises de restauration pour collectivités et les pouvoirs publics y expriment l'ambition de faire baisser la consommation de calories de 5 %, en réduisant par exemple la teneur en glucides et/ou en lipides des aliments. Ils souhaitent en outre optimiser, dans la mesure du possible, la composition des produits alimentaires. Une convention relative à la réduction de la teneur en sels des aliments (2008-2013) a également été signée en Belgique et elle a permis de faire baisser la consommation de sel de 10 %. Lors de la réunion de commission du 1er février 2017, en réponse à la question relative aux "recommandations nutritionnelles du Conseil Supérieur de la Santé ", vous indiquiez que des contrôles sont régulièrement effectués dans le cadre de la "Convention pour une alimentation équilibrée", de sorte à évaluer les résultats à l'aune du pacte conclu. La une de certains journaux : "Les sucres cachés" nous inquiète cependant. Il semble en effet que d'importantes quantités de sucre sont ajoutées à nos aliments salés. Plus de la moitié des aliments vendus dans les supermarchés contiendrait du sucre. Dans les aliments transformés, sept produits sur dix seraient même concernés. Ces résultats ont été publiés par Foodwatch, le gendarme néerlandais de l'industrie alimentaire qui a contrôlé trois chaînes de distribution néerlandaises (Albert Hein, Lidl et Jumbo). Deux d'entre elles sont également implantées en Belgique. 1. Une première évaluation des résultats des engagements souscrits au cours des cinq dernières années devrait être disponible cette année. Pourriez-vous préciser la date à laquelle les résultats de cette évaluation devraient être connus? 2. Pourriez-vous fournir les résultats des contrôles effectués en vue d'évaluer les résultats à l'aune du pacte conclu? Combien de contrôles ont-ils été réalisés dans ce cadre et à quelle date? Observez-vous une évolution positive?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Réponse

1. Mon administration travaille actuellement à la préparation du monitoring de la Convention Équilibre. L'objectif est, entre autres,de comparer la teneur en sucres entre 2012 et 2017 sur toute une série de catégories de produits alimentaires sur la base d'une part de données rapportées par les secteurs alimentaires, et d'autre part sur la base d'analyses en laboratoire du taux de nutriments des produits. 2. Mes services élaborent actuellement un plan de monitoring visant à comparer la situation entre 2012 et fin 2017. Les premiers résultats de ce monitoring seront disponibles dans le courant de 2018.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DE LA SANTE
Descripteurs EurovocALIMENT PREPARE | INSTANCE DE CONTROLE | POLITIQUE DE LA SANTE | PRODUIT ALIMENTAIRE | SANTE PUBLIQUE | SUCRE