...

Bulletin n° : B122 - Question et réponse écrite n° : 1457 - Législature : 54


Auteur Ann Vanheste, SP.A
Département Vice-premier ministre et ministre de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur
Sous-département Emploi, Économie et Consommateurs
Titre L'indice santé (QO 15807).
Date de dépôt10/05/2017
Langue N
Publication question     B122
Date publication 20/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai13/06/2017

 
Question

Alors que l'inflation des prix est officiellement qualifiée de faible, nombreux sont ceux qui sont confrontées à une augmentation préoccupante des prix à la consommation des produits et des services de base. La question se pose dès lors de savoir s'il ne conviendrait pas d'actualiser l'indice santé, l'instrument qui reflète le coût de la vie. 1. Cet indice constitue-t-il encore une représentation fidèle des habitudes de dépenses des ménages? 2. Quelle est l'approche actuelle pour implanter dans la composition de l'indice des prix la structure des besoins qui, entre autres sous l'influence de la numérisation, changent rapidement?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Réponse

L'inflation se mesure grâce à l'indice des prix à la consommation mensuel. La Direction générale Statistique du SPF Économie effectue ce calcul sur la base de normes européennes, établies par Eurostat. L'indice santé est un dérivé de cet indice des prix à la consommation. Son calcul ne tient pas compte de l'évolution des prix de l'alcool, du tabac, de l'essence et du diesel. L'indice santé constitue la base de l'indexation automatique des salaires et des allocations sociales. Pour le reste, la composition et le calcul des deux indices sont identiques. Plusieurs éléments permettent en effet à ces deux indices de refléter au mieux le schéma des dépenses des ménages. Pour commencer, l'indice à base fixe a été remplacé par un indice en chaîne en janvier 2014. La possibilité d'apporter des modifications annuelles aux poids et aux témoins du panier de l'indice est le principal avantage d'un indice en chaîne. L'utilisation systématique de l'enquête sur le budget des ménages la plus récente comme input, notamment, permet de garantir la représentativité de l'indice au fil du temps. Cette méthodologie est l'assurance d'indices représentatifs dans tous les domaines (témoins, pondérations, canaux de vente, méthodes de calcul). Elle permet d'intégrer en temps opportun les nouveaux produits et services en leur attribuant un poids représentatif. Avec un indice en chaîne, il est également possible d'actualiser chaque année l'échantillon des points de vente. On tient ainsi compte de manière optimale des nouveaux produits et acteurs sur le marché et les points de relevés de prix sont systématiquement pris en compte selon leur représentativité. Il s'agit, par exemple, des canaux de distribution classiques, comme les supermarchés, des magasins spécialisés ainsi que des nouveaux canaux via le commerce électronique. Il est par ailleurs important de mentionner que l'indice est approuvé chaque mois par la Commission de l'indice. Cette Commission fait partie du modèle de concertation socio-économique de notre pays et se compose paritairement de représentants des organisations syndicales et patronales ainsi que de scientifiques compétents pour ce type de statistiques. La Commission de l'indice émet aussi des avis sur la méthodologie et les actualisations annuelles. Fin 2013, elle a ainsi remis un avis positif sur les modifications méthodologiques mentionnées ci-dessus au ministre de l'Économie d'alors. Elle a aussi donné un avis fin 2016 sur l'actualisation de 2017 et la Direction générale Statistique a mis cette actualisation en oeuvre à partir de janvier 2017. De nouvelles techniques de collecte des prix sont utilisées afin de tenir compte de la numérisation. Ainsi, des scanner data et de web scraping sont déjà exploités actuellement. Les scanner data des supermarchés permettent de mesurer l'évolution des prix de tous les produits effectivement achetés par les consommateurs. L'utilisation du web scraping permet par exemple de noter chaque jour des prix en ligne, de manière automatisée. Les modifications méthodologiques appliquées depuis 2014, les actualisations annuelles, les nouvelles méthodes de collecte des prix et la concertation avec la Commission de l'indice sont donc la garantie d'un indice représentatif au fil du temps.

 
Descripteurs EurovocINDICE DES PRIX | INFLATION