...

Bulletin n° : B123 - Question et réponse écrite n° : 2338 - Législature : 54


Auteur Emmanuel Burton, MR
Département Ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
Sous-département Mobilité, Belgocontrol et SNCB
Titre Ryanair. - Amendes pour nuisances sonores lors du survol de Bruxelles.
Date de dépôt16/05/2017
Langue F
Publication question     B123
Date publication 27/06/2017, 20162017
Statut questionRéponses reçues
Date de délai20/06/2017

 
Question

La compagnie aérienne Ryanair a mis en place une stratégie afin d'éviter de payer les amendes pour nuisances sonores voulues par la Région bruxelloise. Le plan est simple: faire décoller l'avion le plus rapidement possible afin de le mettre à distance raisonnable des radars sonores au sol et ainsi éviter de se faire repérer. Pour être le plus rapidement en l'air, Ryanair conseille à ses pilotes de demander aux contrôleurs aériens de pouvoir décoller depuis le début de la piste 25R et non à l'intersection. L'idée est de réduire le temps de montée et la compagnie recommande aussi une puissance minimale du moteur supérieur (24K) à ce qui est théoriquement requis (22K) au décollage. 1. Quel est votre avis concernant cette stratégie mise en place par la compagnie aérienne Ryanair? Risquent-ils des sanctions suite à leurs agissements? 2. Qu'en est-il des normes de sécurité lors de la manoeuvre effectuée par les pilotes suite aux consignes de la compagnie aérienne Ryanair? Y a-t-il un risque pour les passagers? 3. Ces agissements engendrent-ils des difficultés de fonctionnement pour l'aéroport? 4. Qu'en est-il de la responsabilité des contrôleurs aériens impliqués dans la stratégie élaborée par Ryanair?


 
Statut 1 réponse normale - normaal antwoord - Réponse publiée
Publication réponse     B131
Date publication 20/09/2017, 20162017
Réponse

1. et 2. Tant que les procédures de décollage standard (SID, Standard Instrument Departure) et les injonctions du contrôle aérien sont respectées, on ne peut émettre d'objections à la stratégie de Ryanair qui est conforme à la réglementation, aux normes de sécurité, et n'est donc pas suceptible d'être sanctionné. 3. À Bruxelles-National, les avions au départ peuvent être alignés sur la piste principale de décollage (piste 25R) à trois positions différentes. Cette possibilité d'alignement multiple permet d'offrir une flexibilité supplémentaire pour fluidifier le trafic aérien. Si toutes les compagnies demandent à opérer du début de piste (l'entrée la plus lointaine), cette flexibilité est réduite. Pour les aéronefs, le temps de trajet de la porte d'embarquement à la piste est en moyenne plus long si ils rejoignent systématiquement ce début de piste. En outre, le trajet pour rejoindre le début de la piste 25R croise la piste 19. Si ces deux pistes sont utilisées en combinaison alors des mesures de sécurité supplémentaires - c'est-à-dire des procédures adaptées à cette situation - sont appliquées. 4. Le pilote est le seul à même de déterminer la distance de décollage nécessaire en fonction du poids et des performances de son appareil et des conditions météorologiques. Le contrôleur aérien ne peut pas refuser une demande de décollage à partir du début de piste.

 
Desc. Eurovoc principalPOLITIQUE DES TRANSPORTS
Descripteurs EurovocCIRCULATION AERIENNE | POLITIQUE DES TRANSPORTS | REGION DE BRUXELLES-CAPITALE | LIGNE AERIENNE | TRANSPORT AERIEN | BRUIT